Trucs et astuces pour arrêter de fumer – 2/2

Ceci est la suite de l’article « Trucs et astuces pour arrêter de fumer – 1/2″ que vous trouverez ici.

À chaque situation délicate, une astuce !

Selon le célèbre proverbe français, « Aux grands maux les grands remèdes » ou, en d’autres termes, si la situation l’exige, chacun doit pouvoir prendre les mesures nécessaires.

Dans des situations quotidiennes passives

Chaque jour, vous devez faire face à des situations que vous associez à la cigarette, et sans pour autant que vous puissiez vous en détacher totalement. Ce n’est pas en ignorant un appel, ou en prenant le bus que vous pourrez supprimer l’envie ou la prise effective d’une cigarette.

Au lever : reculez au maximum l’heure de la première cigarette et cherchez, chaque jour, à battre un nouveau record par rapport à la veille ; et une fois la cigarette en main, demandez-vous combien de temps vous pouvez tenir encore sans l’allumer. Pour vous aider, n’hésitez pas à cacher votre paquet la veille, pour éviter de le voir dès votre réveil.

Au téléphone : l’art pour résister à l’envie de fumer en téléphonant est d’occuper vos mains : prenez un stylo et griffonnez sur un papier pour détourner votre esprit et vous focaliser sur votre interlocuteur.

Au volant : c’est surtout vrai dans les embouteillages, résistez à l’ennui et à l’envie de passer le temps en fumant une cigarette. Préférez-lui un bonbon sans sucre ou un chewing gum. Et surtout, évitez le silence propice à la réflexion (et à la lutte psychologique) en optant pour la radio ou un fond musical.

Dans des situations psychologiques propices 

Dans certaines situations où l’on se sent « amoindri » physiquement ou mentalement, l’envie d’une cigarette peut apparaître comme la solution évidente.

Mauvaise concentration : Vous avez du mal à vous concentrer sur votre tâche ou votre travail, n’hésitez pas à faire une pause et aménagez-vous un calendrier léger, dans la mesure du possible

Perte de sommeil : l’arrêt de la cigarette s’accompagne souvent d’une augmentation de prises de café ou de thé. Ces excitants vont surtout contribuer à perturber votre sommeil. N’y recourez pas trop et détendez-vous au maximum.

Sensation de fatigue : face à une fatigue générale, une sieste peut être la bienvenue pour recharger vos batteries, ainsi qu’une activité de plein air pour « un bol d’air frais » revigorant

Dans des situations sociales incontournables

L’arrêt de la cigarette ne doit pas signifier l’arrêt de votre vie sociale. Dans les situations de réunions entre amis, demandez leur soutien et évitez au maximum les environnements fumeurs. La dernière loi sur le sujet vous permet de ne pas « bouder » les restaurants et les bars en période de sevrage… Malgré tout, la pression est importante dans de telles situations, il est alors conseillé d’inspirer profondément et d’occuper vos mains en fonction des possibilités offertes. Fabriquez un kit anti-fumeur avec un certain nombre d’objets susceptibles d’utiliser vos mains ou votre attention, pour vous aider en toutes occasions.

Continuez la lecture de notre dossier « arrêter de fumer » avec les solutions aux substituts nicotiniques ici.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

2 réflexions au sujet de « Trucs et astuces pour arrêter de fumer – 2/2 »

  1. Ping : Trucs et astuces pour arrêter de fumer – 2/2 | S'améliorer | Devenir non-fumeur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>