Revue : L’art d’être égoïste

L'art d'être égoïste

Comment prendre sa vie en main et trouver son bonheur

C’est un euphémisme de dire que l’égoïsme a mauvaise presse. Pourtant, de manière purement étymologique, l’égoïsme désigne uniquement le fait de penser à soi. Rien donc de fondamentalement mauvais là dedans. Etre un égoïste c’est apprendre à refuser une situation qui ne nous convient pas au lieu de l’accepter simplement pour faire plaisir à notre entourage ou pour se conformer à la société et susciter l’admiration

Dans L’art d’être égoïste, Josef Kirschner, part de l’idée selon laquelle nous sommes tous égoïstes ! Mais peu d’entre nous sont prêts à l’admettre et à tirer le meilleur parti de cet état de fait. Derrière un titre volontairement provocateur, ce livre s’oppose donc à la pensée commune et nous invite à être délibérément égoïste. Le message délivré dans L’art d’être égoïste est clair et direct : « Celui qui n’est pas prêt à prendre sa vie en main et à défendre son bonheur bec et ongles n’aura jamais la moindre chance d’épanouissement personnel ».

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.