Power, les 48 lois du pouvoir

 

Power les 48 lois du pouvoir

 

 

 

 

 

Le pouvoir. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi en avez-vous besoin ? Comment l’acquérir et le conserver ? Voilà les questions auxquelles se propose de répondre Robert Greene dans Power, les 48 lois du pouvoir.

Assurément, voilà un ouvrage ne prétend pas défendre une quelconque morale, mais plutôt nous présenter la vérité telle qu’elle est, sans détours. Dans un récit à la fois cynique et captivant, Robert Greene met l’accent sur la manière dont le pouvoir influence nos vies et nous explique comment nous pouvons l’utiliser au mieux.

Dès la préface, Robert Greene annonce le ton qui sera donné à ce livre : « Le sentiment de n’avoir aucun pouvoir sur les gens et les événements est difficilement supportable : l’impuissance rend malheureux. Personne ne réclame moins de pouvoir, tout le monde en veut davantage. Dans la société d’aujourd’hui, cependant, il est dangereux de paraître avide de pouvoir, d’afficher ses ambitions. Il faut montrer des dehors impeccables décents et honnêtes. Mieux vaut donc faire preuve d’un certain sens des nuances : se montrer sympathique et liant mais n’en être pas moins habile, voire retors.»

Et c’est là que réside tout l’aspect controversé de ce livre. D’ailleurs certaines personnes l’ont présenté comme étant un traité amoral sur la manière de manipuler et d’avoir la main en toute situation. Mais ce n’est pas la vision que j’en ai. Selon moi, Power, les 48 lois du pouvoir constitue une exploration très approfondie du pouvoir qui souligne le fait qu’il est toujours, sans exception, présent dans toute relation humaine (même s’il est de bon ton de prétendre l’inverse). Puisque les rapports du pouvoir ne peuvent pas être évités, il est extrêmement important de comprendre comment maitriser le pouvoir et en tirer profit plutôt que de le subir.

Que l’on soit subjugué ou horrifié par les théories de Robert Greene, une chose est sure : Power, les 48 lois du pouvoir est un ouvrage qui ne peut laisser personne indifférent. Les 400 commentaires sur sa fiche Amazon US et les 2 millions d’exemplaires vendus dans le monde en attestent.

Si vous avez l’impression d’être parfois manipulé, si vous vous retrouvez souvent à votre insu dans des situations qui ne vous conviennent pas, ce livre vous est tout indiqué. Et, de manière plus générale, il s’adresse à tous ceux qui veulent comprendre comment les stratégies de pouvoir influencent nos vies et tirer le meilleur parti possible de celles-ci.

« Celui qui veut en tout et partout de montrer homme de bien ne peut manquer de périr au milieu de tant de méchants. Il faut donc qu’un prince qui veut se maintenir apprenne à ne pas être toujours bon, et à en user bien ou mal, selon la nécessité. » –  Nicolas Machiavel,  1469-1527, Le Prince

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.