Power, les 48 lois du pouvoir

 

Power1 Power, les 48 lois du pouvoir

 

 

 

 

 

Le pouvoir. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi en avez-vous besoin ? Comment l’acquérir et le conserver ? Voilà les questions auxquelles se propose de répondre Robert Greene dans Power, les 48 lois du pouvoir.

Assurément, voilà un ouvrage ne prétend pas défendre une quelconque morale, mais plutôt nous présenter la vérité telle qu’elle est, sans détours. Dans un récit à la fois cynique et captivant, Robert Greene met l’accent sur la manière dont le pouvoir influence nos vies et nous explique comment nous pouvons l’utiliser au mieux.

Dès la préface, Robert Greene annonce le ton qui sera donné à ce livre : « Le sentiment de n’avoir aucun pouvoir sur les gens et les événements est difficilement supportable : l’impuissance rend malheureux. Personne ne réclame moins de pouvoir, tout le monde en veut davantage. Dans la société d’aujourd’hui, cependant, il est dangereux de paraître avide de pouvoir, d’afficher ses ambitions. Il faut montrer des dehors impeccables décents et honnêtes. Mieux vaut donc faire preuve d’un certain sens des nuances : se montrer sympathique et liant mais n’en être pas moins habile, voire retors.»

Et c’est là que réside tout l’aspect controversé de ce livre. D’ailleurs certaines personnes l’ont présenté comme étant un traité amoral sur la manière de manipuler et d’avoir la main en toute situation. Mais ce n’est pas la vision que j’en ai. Selon moi, Power, les 48 lois du pouvoir constitue une exploration très approfondie du pouvoir qui souligne le fait qu’il est toujours, sans exception, présent dans toute relation humaine (même s’il est de bon ton de prétendre l’inverse). Puisque les rapports du pouvoir ne peuvent pas être évités, il est extrêmement important de comprendre comment maitriser le pouvoir et en tirer profit plutôt que de le subir.

Que l’on soit subjugué ou horrifié par les théories de Robert Greene, une chose est sure : Power, les 48 lois du pouvoir est un ouvrage qui ne peut laisser personne indifférent. Les 400 commentaires sur sa fiche Amazon US et les 2 millions d’exemplaires vendus dans le monde en attestent.

Si vous avez l’impression d’être parfois manipulé, si vous vous retrouvez souvent à votre insu dans des situations qui ne vous conviennent pas, ce livre vous est tout indiqué. Et, de manière plus générale, il s’adresse à tous ceux qui veulent comprendre comment les stratégies de pouvoir influencent nos vies et tirer le meilleur parti possible de celles-ci.

« Celui qui veut en tout et partout de montrer homme de bien ne peut manquer de périr au milieu de tant de méchants. Il faut donc qu’un prince qui veut se maintenir apprenne à ne pas être toujours bon, et à en user bien ou mal, selon la nécessité. » -  Nicolas Machiavel,  1469-1527, Le Prince Power, les 48 lois du pouvoir

Power, les 48 lois du pouvoir : Les sources d’inspiration

 

Robert Greene s’est inspiré des thèmes et des idées développées par l’écrivain italien de la renaissance Machiavel. Power, les 48 lois du pouvoir a aussi souvent été comparé à L’art de la guerre Power, les 48 lois du pouvoir de Sun Tzu, classique millénaire de stratégie militaire, dont les principes sont souvent appliqués à la stratégie d’entreprise.

Au delà de ces deux influences, ce livre est une véritable mine d’or d’information. En effet, il recèle un nombre incalculable d’anecdotes illustrant comment les plus grandes figures historiques ont appliqué les lois du pouvoir à leur avantage ou, au contraire, subi celles-ci. D’Alexandre Le Grand à Casanova, en passant par Louis XIV, Haile Sélassié, la famille de Rothschild, l’escroc Yellow Kid ou encore Mao Zedong … Robert Greene retrace l’histoire d’une myriade de personnages historiques afin d’illustrer les applications des lois dans le monde réel.

 

Les 48 lois du pouvoir

Loi 1 : Ne surpassez jamais le maître
Loi 2 : Ne vous fiez pas à vos amis, utilisez vos ennemis
Loi 3 : Dissimulez vos intentions
Loi 4 : Dites-en toujours moins que nécessaire
Loi 5 : Protégez votre réputation comme la prunelle de vos yeux
Loi 6 : Attirez l’attention à tout prix
Loi 7 : Laissez le travail aux autres, mais recueillez-en les lauriers
Loi 8 : Obligez les autres à se battre sur votre propre terrain
Loi 9 : Remportez la victoire par vos actes et non par vos discours
Loi 10 : Fuyez la contagion de la malchance et du malheur
Loi 11 : Rendez-vous indispensable
Loi 12 : Soyez d’une honnêteté et d’une générosité désarmantes
Loi 13 : Misez sur l’intérêt personnel, jamais sur la pitié ni la reconnaissance
Loi 14 : Soyez un faux ami… et un vrai espion
Loi 15 : Écrasez complètement l’ennemi
Loi 16 : Faites-vous désirer
Loi 17 : Soyez imprévisible
Loi 18 : Ne restez pas dans votre tour d’ivoire
Loi 19 : Ne marchez pas sur les pieds de n’importe qui
Loi 20 : Ne prenez pas parti
Loi 21 : A sot, sot et demi
Loi 22 : Capitulez à temps
Loi 23 : Concentrez vos forces
Loi 24 : Soyez un courtisan modèle
Loi 25 : Changez de peau
Loi 26 : Gardez les mains propres
Loi 27 : Créez une mystique
Loi 28 : Faites preuve d’audace
Loi 29 : Suivez un plan précis jusqu’au but final
Loi 30 : N’ayez jamais l’air de forcer
Loi 31 : Offrez le choix : Charybde ou Scylla ?
Loi 32 : Touchez l’imagination
Loi 33 : Trouvez le talon d’Achille
Loi 34 : Soyez royal
Loi 35 : Maîtrisez le temps
Loi 36 : Méprisez les contrariétés
Loi 37 : Jouez sur le visuel
Loi 38 : Pensez librement, parlez sobrement
Loi 39 : Exaspérez l’ennemi
Loi 40 : N’hésitez pas à payer le prix
Loi 41 : Ne succédez à personne
Loi 42 : Éliminez l’agitateur
Loi 43 : Parlez aux cœurs et aux esprits
Loi 44 : Singez l’ennemi
Loi 45 : Appelez au changement, pas à la révolution
Loi 46 : Ne soyez pas trop parfait
Loi 47 : Sachez vous arrêter
Loi 48 : Soyez fluide

Certaines de ces lois peuvent, au premier abord, sembler contradictoires, comme « attirez l’attention à tout prix » et « singez l’ennemi » . Ou encore « écrasez complètement l’ennemi » et « sachez vous arrêter » . Mais la toute dernière loi « Soyez fluide » apporte une réponse à cette apparente contradiction en nous conseillant d’adapter notre stratégie aux conditions auxquelles nous faisons face.

 

Comment sont présentées les 48 lois

Pour chaque loi, Robert Greene donne des exemples de respect de la loi par une figure historique ainsi que des exemples de violation de cette loi. Il interprète ensuite les actions de la personnalité en question et explique en quoi elle a, ou non, respecté la loi, et quelles en sont les conséquences.

Une section « Les clés du pouvoir » nous explique ensuite comment appliquer une loi spécifique à une situation donnée.  Robert Greene inclue aussi une section « A contrario » où il montre quelles situations constituent une exception aux règles du pouvoir ou comment se défendre des règles lorsqu’elles sont utilisées contre nous.

Laissez-moi illustrer cela rapidement en vous présentant l’une des lois que j’ai préféré :

«Loi 6 : Attirez l’attention à tout prix

Les gens jugent tout à l’apparence : ce qui n’est pas visible ne compte pour rien. Ne vous laissez jamais noyer dans la foule ni sombrer dans l’oubli. Soyez à tout prix le point de mire, celui que l’on remarque. Faites-vous plus grand, plus chatoyant, plus mystérieux que la masse terne et morne, soyez l’aimant qui attire tous les regards.»

Dans cette loi, Robert Greene nous conseille d’associer notre nom à la sensation et au scandale. Il faut se distinguer en créant une image inoubliable, voire controversée. Peu importe la qualité de l’attention que l’on reçoit. Une fois que l’on nous prête attention, nous détenons le pouvoir. Il ne tient alors qu’à nous d’utiliser cette attention à bon escient.

Une multitudes d’exemples sont présentés afin d’illustrer cette loi. Ainsi, P.T Barnum, au XIXème siècle, n’hésita pas prétendre avoir capturé une sirène afin de drainer les foules vers ses musées, alors qu’il ne s’agissait en fait que d’un corps de singe assemblé avec une queue de poisson. Pietro Aretino, poète italien du XVIème siècle, se fit connaitre en publiant une satire ridiculisant le pape et son affection pour un éléphant apprivoisé. Mata Hari quand à elle se fit connaitre grâce à ses danses indiennes et ses histoires sur son enfance à Java. On découvrit par la suite qu’elle était en fait originaire d’une province des Pays Bas.

Dans « les clés du pouvoir » l’auteur déduit de ces exemples qu’il ne faut pas hésiter à critiquer quelqu’un d’important ou à mentir pour se faire remarquer. Il faut aussi savoir cultiver le mystère afin d’attirer à soi la curiosité.

Enfin, dans la section «A contrario», il explique qu’il faut cependant parfois savoir ne pas aller trop loin dans sa volonté de se montrer. Et il illustre cela par l’exemple de Lola Montez qui, pour avoir cherché à ravir la vedette à la reine d’Angleterre elle-même, fut rayée du paysage politique anglais.

 

Personnellement, je pense que cette loi est totalement valide et s’applique toujours. Et je pense que tout expert en marketing approuverait cette loi. D’ailleurs Robert Greene la met lui-même en application avec cet ouvrage polémique à souhait (tout comme Tim Ferris avec La semaine de 4 heures Power, les 48 lois du pouvoir). Ce principe ne sera pas non plus sans rappeler le concept du peacocking à ceux qui s’intéressent au domaine de la séduction (technique consistant à s’habiller de manière unique et extravagante afin d’attirer l’attention).

 

Mon opinion sur Power, les 48 lois du pouvoir

J’ai beaucoup apprécié ce livre. Je me suis même réellement pris au jeu et j’ai cherché à comprendre comment chacune des lois se manifestait dans ma vie. Je pense que beaucoup d’entre elles sont applicables au monde de l’entreprise. Je relirais d’ailleurs certains chapitres de ce livre lorsque je rencontrerais des difficultés dans mes relations avec un supérieur. Et surtout, je pense que lire ce livre peut réellement vous éviter d’être manipulé et vous permettre d’obtenir plus facilement ce que vous souhaitez.

Il s’agit aussi d’un livre extrêmement dense (plus de 400 pages) qui fourmille d’idées et de références historiques. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus apprécié. En effet, les différentes intrigues mettant en scène des figures historiques sont réellement passionnantes, même pour quelqu’un pas forcément féru d’histoire comme moi. C’est sans doute pour cela que je l’ai littéralement dévoré et que j’ai même tourné la dernière page presque déçu qu’il soit terminé.

Comme cela a été le cas pour moi, ce livre fera sans doute appel à votre sens moral. Personnellement, j’ai des principes et je préférerais échouer dans mes ambitions plutôt que de les transgresser. Mais après tout, à chacun d’en retirer ce qui lui convient. Robert Greene ne nous recommande jamais explicitement de transgresser nos principes. Il nous informe seulement des conséquences de nos actions. Nous pouvons ensuite agir en connaissance de cause.

 

 

Points forts de Power, les 48 lois du pouvoir

♦ Permet de déjouer certaines manipulation et d’obtenir plus facilement ce que l’on souhaite.

♦ Recherche historique phénoménale : ce livre vous permettra d’augmenter votre culture générale

♦ Les différentes anecdotes historiques en font un livre très agréable à lire : peut être apprécié même par une personne ne s’intéressant pas au développement personnel

♦ Ne s’embarrasse du politiquement correct à l’inverse de nombreux ouvrages de développement personnel

♦ Très bien présenté : chaque loi est claire et facile à comprendre

 

Points faibles de Power, les 48 lois du pouvoir

Avec ses 430 pages, c’est loin d’être un livre que vous lirez en une soirée

♦ Quelques lois sont difficiles à appliquer de nos jours à moins d’être un chef militaire ou un politicien

 

Au final, je vous recommande ce livre de tout cœur, ne serait-ce que vous faire prendre conscience de l’importance du pouvoir dans tous les domaines de votre vie tout en découvrant certains événements historiques sous un jour intéressant et intriguant.

Pour aller plus loin

Les autres ouvrages de Robert Green

Note : pour avoir un aperçu de l’ensemble des livres et films que j’ai revus sur ce site, vous pouvez consulter la page Livres de Sameliorer.com

 Power, les 48 lois du pouvoir
Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

23 réflexions au sujet de « Power, les 48 lois du pouvoir »

    • De rien. En effet, c’est intéressant d’en comprendre les mécaniosmes car ils sont souvent en oeuvre dans le onde de l’entreprise, souvent sans que l’on s’en rend compte. Et puis les comprendre peux parfois permettre de déjouer certaines manipulations.

  1. J’ai lu ce livre le mois dernier.
    Il est dans la lignée du Prince de Machiavel et de l’art de la guerre de Sun Tzu.
    Et il apporte un plus indéniable : l’analyse, les exemples et contre exemples historique.
    Ce qu’il manque ? Un site web communautaire afin de partager les expériences pratiques des uns et des autres. Le « comment appliquer la loi N°X », le « Quelle loi appliquer dans la situation X », …
    C’est pour moi un livre référence.

    Je lis actuellement le livre sur la séduction.
    Il balaye de la même manière toutes les techniques de séduction et mériterait aussi un site web pour discuter de la pratique.

    • C’est vrai pour le site communautaire.
      Tu as raison, je pense qu’on pourrait faire tout un blog ou un forum dédié à ce livre sans avoir peur de ne pas savoir quoi écrire. Chaque loi pourrait faire l’objet d’un article spécifique. Les lecteurs pourraient ensuite débattre de cette loi, se demander si elle s’applique à leur vie réelle, comme l’appliquer aux situations qu’ils rencontrent.
      Tiens, tu me donnes même envie d’écrire quelques articles allant dans ce sens. Je vous réserverais certainement un article sur quelques unes des lois que j’ai préféré.

      En ce qui concerne le livre l’art de la séductionj’hésiute justement à l’acheter. En effet, je ne suis pas forcément très intéressé par la séduction pure étant donné que je suis en couple et heureux de l’être. Cependant, je suis certain que ce livre est beaucoup plus général que cela et s’intéresse aux relations et aux rapports humains de manière générale (et j’immagine qu’il est aussi agréable à lire que Power). Tu me le confirmes ?Tu penses que ce serait intéressant dans ma situation ?

      • Je réfléchis depuis quelques minutes et impossible d’avoir une réponse tranchée à te donner.

        De la même manière que « Power », « Séduction » te permet de prendre conscience des leviers d’un domaine. Comme Power, c’est un traité de manipulation.

        Grâce à la fois à sa lecture, et aussi à de la pratique sur le terrain depuis deux ans, je suis devenue beaucoup moins manipulable qu’avant.
        Séduction, marketing, tellement de points communs; apprendre à séduire, c’est apprendre à manipuler et apprendre à se vendre.

        En même temps, apprendre à séduire fait perdre la naïveté que l’on peut avoir envers le sexe opposé. On rentre dans un jeu de pouvoir et les occasions d’avoir des aventures se multiplient. A toi d’y mettre des limites si tu es en couple.

  2. Ping : Apprenez A Poser De Meilleures Questions « Seme une habitude, tu recolteras

  3. Guillaume merci pour le resume .

    la liste des 48 lois n’est ce pas communiquer comme leader SANS FOI NI LOI

    il faut un sacre caractere pour assumer tout ça!!

    la manipulation la seduction regit elle tous nos rapports ?

    la loi 38 pensez librement parlez sobrement ideal de communication ?

    la facon de dire est elle aussi importante que de dire qu’en pensez vous?

  4. … j’ai déjà lu ce livre « the art of seduction » en anglais, je l’ai jamais comprit, ma langue maternelle et le français, c’est pourquoi je demande au internautes s’il y a une adresse sur le net pour le lire de nouveau en langue français,
    pour votre connaissance, je suis en Afrique, et qui dit Afrique dit pas de card visa ou master card.
    merci

  5. J’ai lu le livre de Robert Green sur l’art de la Séduction qui est vraiment très intéressant et il y partage beaucoup d’anecdotes et d’histoires très intéressantes issues des plus grands séducteurs de l’histoire : Casanova, Soren Kierkegard, …
    En lisant l’énoncé des lois dans l’article, je sens quelques contradictions avec beaucoup de mes valeurs mais c’est là que c’est intéressant de lire : pouvoir chambouler sa perception.

  6. Ping : Apprenez A Poser De Meilleures Questions | Semeunacte.com - Cultivateur De Bonheur

  7. Ping : Les 10 meilleurs livres de développement personnel et de business | S'améliorer

  8. CE LIVRE ENTRE DANS LE CADRE DES LIVRES QUI DONNE UNE IMMAGE ANIMALE DE LA PERSONNE CHAQUE PERSONNE CHERCHE SONT INTERT ET CRASE L’AUTRE C’EST PLUS CE QUE SOUVAGE

  9. C’est le livre que je suis en train de lire actuellement (je viens de finir la « loi 22 : Capitulez à temps »), c’est vraiment un livre très prenant. Les illustrations par exemple et contre exemples avec les analyses qui vont bien sont vraiment très enrichissantes.

    Ces premières lois m’ont permis de me souvenir de différents moments de ma vie (pro comme perso) et d’en analyser différemment les situations, les tenants et les aboutissants. Après le « Petit traité de manipulation à l’usage des hônnetes gens », j’en découvre encore plus sur l’esprit humain, ses motivations profondes et ses fonctionnements.

    Je le recommande donc également !

  10. Il serait vraiment interrèsent ce livre de part le résumé fait.mais ce sont les lois qui ne serront pas facil a appliquées.

  11. le pouvoir nos donne un bref aperçu de nos action vis aviez des intérêts quel suscitent l’aimerai avoir un liens pour lire intégralité si possible merci

  12. J’ai acheté ce livre depuis 2011. Il est tellement intéressant que j’ai des difficultés pour l’achever. Je le relis chaque jour à ma descente du boulot. C’est vraiment un document de référence pour le management et le leadership.

  13. Ping : Power, les 48 lois du pouvoir - Mon-personal-MBA

  14. Celui qui cherche à comprendre la vie ne cherche pas le pouvoir, car s’il va en profondeur, il s’apercevra qu’il l’a déjà, mais qu’il ne sait pas l’utiliser.

    Celui qui cherche le pouvoir est malheureux, car c’est celui qui pense ne pas détenir ce pouvoir, et il pense le découvrir à l’extérieur (dans les livres, contrôler son environnement) alors qu’il l’a déjà en lui.

    Celui qui cherche à se connaître découvre ce qu’est le bonheur véritable, et prend conscience de son véritable pouvoir et apprend à l’utiliser.

    Il ne peut le découvrir que par lui-même et non en lisant des livres, en suivant les conseils d’autrui, en cherchant à copier, imiter, être quelqu’un qu’il n’est pas.

    Celui qui cherche le pouvoir finira par s’éloigner de lui-même, de la source, du pouvoir, et finira par se détruire lui-même et les autres.

    Il vivra dans le mensonge, l’illusion, et l’illusion tombera un jour ou l’autre face à la réalité, à la vie.

  15. bonjour svp je suis en afrique et en cherchant des livre à lire en pdf je suis tombé sur les details de celui et pour l’amour du ciel j’aimerai avoir le livre svp pas moyen d’en acheter sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>