Les trucs anti-trac

Bien que passager, le trac peut s’avérer particulièrement handicapant et déstabilisant chez certaines personnes. Ressenti avant de prendre la parole en public ou de passer un examen, il est important d’apprendre à le maîtriser afin d’en tirer des bénéfices.

Contrôler le stress

En effet, la peur ou l’angoisse qui envahissent un individu à un moment donné libèrent l’hormone d’adrénaline. Celle-ci génère alors, lorsqu’elle est utilisée à bon escient, un effet stimulant qui permet à l’individu concerné d’être performant et efficace. C’est pour cette raison que le stress, plutôt que d’être éviter, doit être contrôlé.

Voici quelques trucs et astuces destinés à l’appréhender et à l’apprivoiser.

Respirer

Avant tout, il est essentiel de bien respirer. Le fait d’inspirer profondément et d’expirer le plus lentement possible permet de ralentir le rythme cardiaque, et ainsi de se détendre et se vider l’esprit avant le moment fatidique. Ces quelques exercices de respiration sont à la portée de tous et peuvent avoir de réels effets positifs.

Visualiser

Il est aussi intéressant d’anticiper la situation, en essayant d’imaginer la scène dans ses moindres détails, les personnes qui seront présentes, la disposition de la salle et du public. Ces exercices d’anticipation présentent l’intérêt de se concentrer et de s’armer pour affronter la situation. On arrive ainsi sûr de soi et en confiance.

La préparation joue également un rôle important pour maîtriser son trac. Ne pas être prêt peut en effet générer une anxiété supplémentaire qui risque de paralyser l’individu. Alors qu’au contraire, avoir suffisamment révisé un texte et s’être préparé des fiches avant une prise de parole aide à créer un climat de confiance et de relative sérénité.

Pendant, il peut être utile de regarder l’assistance, afin de prendre confiance en soi en s’apercevant de l’intérêt porté à notre discours et souvent, de la bienveillance du public.

Relativiser

Dans tous les cas, il convient de relativiser. Quel que soit l’examen ou la situation, il n’y a rien de dramatique et d’irrémédiable.

Dernier truc. Après une telle situation, un sentiment de fierté et de confiance en soi nous submerge. Ajouté à l’estime qu’on perçoit dans le regard des autres, il serait dommage de ne pas  profiter des bienfaits du trac !

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Une réflexion au sujet de « Les trucs anti-trac »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>