L’aubépine pour traiter les insuffisances cardiaques

Vous avez dit « Aubépine » ?

L’aubépine est une espèce d’arbre / arbuste dotée de longues épines, qui pousse dans les milieux tempérés – essentiellement dans l’Hémisphère Nord. Ses rameaux fleurissent au printemps et ses fruits se cueillent à l’arrivée de l’automne. Même si ses propriétés thérapeutiques sont utilisées depuis la Grèce antique et dans la Médecine traditionnelle Chinoise, cette plante n’a connu son essor qu’au début du XXe siècle, mais est très appréciée, aujourd’hui, en Europe où elle intervient dans plus de 200 préparations médicinale.

Les indications et préparations

Autrement appelée « épine blanche » ou « cenellier » (dérivé du nom de ses fruits, les cenelles), l’aubépine est essentiellement utilisée pour les insuffisances cardiaque congestive. Ses propriétés sont reconnues depuis une vingtaine d’année, par les résultats de quatre études, menées entre 1996 et 2004 sur plus de 5 500 participants. La préparation requise se traduit par un extrait normalisé, qu’il faut prendre au moins 6 semaines, pour recueillir les premiers effets. Souvent un traitement de 6 mois est nécessaire pour bénéficier de la pleine efficacité de l’extrait.

L’aubépine est également préconisée pour soutenir les fonctions cardiovasculaires. Reconnue par l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) et l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), elle se prépare, alors, sous la forme de teinture ou d’extrait fluide ou d’infusion (20 minutes pour 1 à 1,5g de feuilles ou fleurs séchées dans 250 ml d’eau chaude, 3 à 4 fois par jour).

L’aubépine est également utilisée pour réduire l’anxiété et l’insomnie. Malheureusement, il est difficile d’en connaître les propriétés exactes, puisque l’aubépine est alors associée à d’autres plantes qui agissent, ensemble, sur les affections.

Mise en garde importante

Attention, cependant, même s’il s’agit d’un produit naturel, son usage nécessite l’intervention d’un professionnel de santé, étant donné la gravité des risques encourus dans le cadre des troubles cardiaques.

 

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Une réflexion au sujet de « L’aubépine pour traiter les insuffisances cardiaques »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>