L’art de la patience

Qu’est ce que la patience ?

On ne naît pas patient, mais on le devient. Partant de cette observation, il appartient à chacun d’apprendre à le devenir, en suivant quelques règles, mais surtout en modifiant son attitude au quotidien. Être patient, c’est ne rien faire, prendre son temps et attendre. Pour y parvenir, on peut soit prendre sur soi, se bloquer et être submergé par ses émotions (colère, angoisse, tristesse…). On peut aussi respirer à grands coups, se détendre et lâcher prise. A moins d’être un maître zen, l’art de la patience passe généralement par la première étape, avant d’atteindre la seconde. Dans tous les cas, être patient est un apprentissage sur le long terme, qui doit se pratiquer régulièrement, pour obtenir des résultats durables.

 

Comment devenir patient ?

A l’heure où nous sommes souvent dépassés par le temps, où nous avons mille choses à faire en même temps, l’art de la patience implique de revoir son mode d’organisation. Ainsi, il est possible dans un premier temps de réfléchir aux causes de notre vie trépidante, et analyser les facteurs qui nous rendent impatients. Nous pouvons ensuite alléger notre emploi du temps, et surtout apprendre à respirer. Puis, lors d’une situation où l’on sent que l’on perd patience, à nous de voir si cette réaction est justifiée. Si ce n’est pas le cas, détendons-nous. Dans le cas contraire, essayons de résoudre le problème, plutôt que de nous infliger cette dose de stress.

 

Quelques astuces

La méditation, le yoga ou la sophrologie peuvent nous aider dans notre apprentissage de la patience. Mais l’on peut également appliquer quelques règles pour nous aider dans cette démarche. Il est par exemple efficace de défocaliser son attention dans une file ou une salle d’attente, au lieu de s’énerver. De même qu’ apprendre à observer les choses et les événements de façon passive, c’est-à-dire sans émettre de jugement, s’avère utile. Cela nous aide à entretenir notre patience. Dans tous les cas, si vous avez décidé de devenir patient, souvenez-vous que « tout vient à point à qui sait attendre ».

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

2 réflexions au sujet de « L’art de la patience »

  1. Voici un article qui met en avant une qualité de plus en plus rare dans notre monde moderne, où tout est fait pour exciter notre désir et exoger sa satisfaction immédiate.

    Je me permets de compléter cette réflexion en proposant deux astuces destinées à travailler la patience.

    La première est issue d’une récente lecture et concerne les achats intempestifs. C’est simple : dès lors qu’en vous baladant dans un magasin vous ressentez une envie irrépressible d’acheter quelque chose, promettez-vous de revenir l’acheter le lendemain si à ce moment vous en avez toujours envie. Dans 99% des cas, vous n’achèterez jamais l’article.

    La deuxième est issue de mon expérience personnelle. Dès que je suis dans une situation stressante et que je sens que je vais me mettre en colère, je prend le temps de m’arrêter et de me demander : « Est-ce que c’est grave? Est-ce que c’est si grave que ça? Est-ce que cela va me tuer ou nuire gravement à quelqu’un que j’aime? » Comme dans la grande majorité des cas la réponse est non, l’agressivité descend à un niveau suffisamment bas pour que je puisse la maîtriser et la canaliser.

    Au plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>