L’apithérapie : se soigner grâce aux abeilles

L’apithérapie en quelques mots

Pratiquée depuis la nuit des temps, l’apithérapie est une technique de médecine douce, basée sur l’utilisation des produits issus de la ruche à des fins thérapeutiques. Ainsi, le miel, la gelée royale, la propolis, le pollen et le venin d’abeille font l’objet d’une attention particulière pour leurs propriétés et les bienfaits qu’ils peuvent apporter. Couramment utilisée en Chine et en Corée du Sud, l’apithérapie tend à se développer en Occident, en particulier en ce qui concerne la gelée royale, la propolis et le miel.

Une méthode thérapeutique ancestrale et universelle

Témoignant de l’ancienneté de cette pratique, des textes chinois datés de deux mille ans font référence à l’apithérapie. De même, le père de la médecine moderne, Hippocrate, faisait usage du miel pour soigner les plaies de ses patients. Il était également convaincu de l’efficacité du venin d’abeille pour son action anti-inflammatoire, notamment pour traiter les maladies telles l’arthrite et les troubles articulatoires. Quant aux Égyptiens, ils avaient couramment recours à l’apithérapie, et appréciaient particulièrement le miel et la propolis pour leurs nombreuses vertus.

Les bienfaits de l’apithérapie

Réputé pour ses qualités cicatrisantes, le miel est également reconnu pour son action bénéfique sur les troubles digestifs et la fatigue. Sans compter son pouvoir bactéricide et antibiotique, intéressant pour traiter les laryngites et les toux. Également très estimée, la gelée royale possède une forte teneur en vitamines, acides aminés et oligo-éléments. Ses effets stimulants et tonifiants s’accompagnent d’une action antibiotique, et influent aussi sur les états anxieux, comme sur l’appareil cardiovasculaire. Quant à la propolis, elle a des effets positifs en termes de cicatrisation, et possède des vertus anti-oxydantes. Le pollen est antibactérien et anti-anémique, et agit sur l’appareil digestif et le système neuro-psychique. Enfin, le venin d’abeille est considéré comme la méthode d’apithérapie la plus thérapeutique, en raison de son action contre les troubles rhumatismaux, arthritiques, mais aussi contre certaines maladies inflammatoires, telles la sclérose en plaques. Toutefois, l’absence de validation scientifique sur le sujet impose la prudence.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Une réflexion au sujet de « L’apithérapie : se soigner grâce aux abeilles »

  1. bonjour,
    merci pour cet article!

    absence de validation scientifique… mais absence de risque;
    une bonne cuillère de miel par jour pour chaque patient hospitalisé, ce serait si chouette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>