La sophrologie

Histoire

Créée en 1960 par Alfonso Caycedo (psychiatre né en 1932 à Bogota), la sophrologie est une science visant à atteindre un développement harmonieux de la personnalité. Du grec ancien « sos » (harmonie), « phren » (conscience) et « logos » (étude), elle utilise la conscience de soi et les structures positives comme outils de base. Proche de l’hypnose aux débuts de sa pratique, la sophrologie était néanmoins fondée sur une approche plus humaniste. Après avoir fondé le premier département de sophrologie clinique à Madrid, A. Caycedo part s’initier au yoga en Inde et au zazen au Japon. Ce voyage initiatique lui permet de prendre conscience de l’importance du corps dans toutes ces pratiques.

Principes fondamentaux

La sophrologie repose sur trois principes fondamentaux. Le premier consiste à « amener le schéma corporel à plus de vécu », ou atteindre une harmonie à la fois physique et psychique grâce à une connaissance du corps et de son fonctionnement. Le second principe réside dans « l’action positive », ou comment utiliser les éléments positifs du passé, du présent et de l’avenir dans le but d’exploiter au mieux nos potentiels. Le troisième principe s’appuie sur la « réalité objective », ou apprendre à considérer les événements et les situations en développant leur aspect réaliste.

Pratiquer la sophrologie

Il existe différentes techniques et méthodes pour pratiquer la sophrologie. L’un des piliers est néanmoins la relaxation dynamique de Caycedo. Cette méthode peut être pratiquée debout ou en position assise et est particulièrement adaptée aux séances de groupe. Elle repose sur douze degrés, dont les trois premiers sont inspirés de techniques orientales telles le Dhumo tibétain, le yoga indien ou le zazen japonais. Parmi les autres techniques employées, les sophronisations sont nombreuses et pratiquées selon le niveau du pratiquant et ses attentes. On peut notamment citer la projection vers le futur, l’évocation de souvenirs agréables ou encore la concentration sur un stimulus interne. Entre relaxation occidentale et méditation orientale, la sophrologie apparaît aujourd’hui comme une méthode de connaissance de soi, de relaxation et de développement personnel utilisée dans le but d’exploiter au mieux ses qualités et améliorer sa qualité de vie.

En savoir plus

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

3 réflexions au sujet de « La sophrologie »

  1. Merci pour cet article !
    Tout comme la méditation et l’imagerie mentale, la sophrologie est également utilisée pour la préparation mentale des sportifs de haut niveau. Donc ça marche ! :)

  2. Petite précision de grande importance : La sophrologie n’est pas une science mais une pseudo-science. Elle s’aligne donc parfaitement avec l’homéopathie. Les effets supérieurs à ceux de placebos n’ont jamais été démontrés ni ses principes vérifiés. Que son inventeur prétend qu’il s’agit d’une science ne change rien au fait que ce n’est pas le cas.

  3. Merci pour cet article ! Effectivement, la sophrologie peut être utilisée également pour la préparation à l’accouchement ou encore bien vivre sa grossesse tout simplement. La sophrologie est également très adaptée aux séances en entreprise, et permet aux professionnels d’apprendre à gérer leur stress lié au travail ou encore les conflits directement sur leur lieu de travail.
    Avec tous les problèmes dans les entreprises, qui apparaissent dans l’actualité en ce moment, la sophrologie au travail devrait se généraliser :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>