La luminothérapie

La luminothérapie repose sur l’utilisation de la lumière pour agir sur certains troubles liés au dérèglement de l’horloge biologique interne. Même si les bienfaits thérapeutiques de la lumière sont connus depuis longtemps, ce n’est que très récemment que la luminothérapie a été officiellement reconnue pour son efficacité dans le traitement de ce genre de perturbations.


Les origines de cette photothérapie

En 1903 , le médecin danois Niels Ryberg Finsen est récompensé du Prix Nobel de physiologie ou médecine pour ses travaux sur l’action de la lumière naturelle contre les infections, et sur le système immunitaire. Ces nombreuses études donnent ensuite lieu à diverses techniques utilisant la lumière comme thérapie. Des solariums tournants permettant de réaliser des cures de soleil, sont ainsi construits à Aix-les-Bains et Vallauris, et en Inde à Jamnagar. Néanmoins, il aura fallu attendre 2005 pour que la luminothérapie soit reconnue officiellement comme une thérapie efficace pour lutter contre les troubles du dérèglement de l’horloge biologique.

Les domaines d’application de la luminothérapie

La dépression saisonnière est l’application la plus fréquente de cette thérapie. Dès l’automne, quand les journées et l’exposition à la lumière naturelle diminuent, on allume de plus en plus tôt les éclairages, qui ne suffisent pas, certaines personnes développent en effet ce trouble. Les symptômes peuvent aller d’une fatigue chronique à un état dépressif, une boulimie ou encore un besoin excessif de sommeil. La dépression saisonnière est particulièrement présente dans les pays nordiques et au Canada, où les mois d’hiver sont particulièrement longs. Mais le dérèglement de l’horloge interne peut également être associé au travail de nuit, aux troubles du sommeil ou encore au décalage horaire et à la dépression post-partum (après un accouchement). Dans tous les cas, on constate un effet bénéfique de la lumière sur l’ensemble de ces symptômes.

En pratique

Pour profiter des bienfaits de la luminothérapie, il est recommandé de s’exposer quotidiennement, de préférence le matin pendant trente minutes, à une intensité de 10 000 lux. Le traitement se déroule sur plusieurs semaines, en clinique ou à la maison. Il est possible d’acheter des lampes de luminothérapie dans des magasins de luminaire, en pharmacie ou magasin spécialisé. Dans le cas de dépression saisonnière, il est cependant conseillé de consulter son médecin.


En savoir plus sur la luminothérapie

Sélection de livres et de lampes de luminothérapie

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Une réflexion au sujet de « La luminothérapie »

  1. Personnellement, je sais que je suis très sensible à la présence du soleil et je suis loin d’être le seul. Cet article tombe bien vu que les jours sombres arrivent prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>