La dimension physique : clé de voûte du développement personnel

Water for Life (_DSC5996)
Creative Commons License photo credit: Shutterhack

Dans ce blog, je vous ai déjà parlé de différents types d’améliorations que vous pouvez apporter à votre vie. J’ai ainsi notamment évoqué différents aspects du développement personnel tels que la productivité, les finances personnelles ou la pratique d’une activité sportive ….

Je me rends compte que, si vous découvrez juste le développement personnel notamment, vous vous demandez certainement par où commencer.

Si vous êtes dans ce cas, je vous conseillerais de débuter par l’activité physique. Elle constitue selon moi la clé de voûte du développement personnel.

En effet, pratiquer une activité physique régulière va vous donner la motivation pour totalement améliorer les autres domaines de votre vie. La principale raison à cela est qu’en améliorant votre physique, vous allez créer des résultats qui seront visibles immédiatement. Vous pourrez donc les constater au quotidien et en tirer satisfaction. Votre ego s’en trouvera alors boosté ce qui vous permettra de décupler votre motivation pour vous améliorer dans d’autres domaines. Vous allez créer, en quelque sorte, un cercle vertueux : plus vous ferez du sport, mieux vous vous sentirez dans votre peau, et plus le désir de mettre en place d’autre changements va naître naturellement.

Les personnes pratiquant une activité sportives le font pour différentes raisons : certaines veulent perdre du poids, certaines souhaitent augmenter leur musculature, d’autres apprécient l’aspect social, tandis que d’autres encore, recherchent un esprit de compétition.
Quoi qu’il en soit, je pense que tout le monde s’accorde à dire que l’on se sent mieux après l’effort. L’endorphine secrétée par notre corps durant l’effort physique fait que l’on a alors l’impression que rien ne nous est impossible et que l’on est capable de tout réaliser.

Et il ne s’agit pas simplement d’une sensation que l’on éprouve immédiatement après l’effort. En effet, si vous faites du sport régulièrement, votre niveau d’énergie sera accru tout au long de la journée, vous serez capable de penser de manière beaucoup plus claire et de mieux vous concentrer (car l’exercice va améliorer votre circulation sanguine, et donc l’apport d’oxygène à tous les muscles de votre corps et notamment à votre cerveau).
La conséquence, c’est que vous aurez besoin de dormir moins longtemps, que vous éprouverez beaucoup moins de baisses de régime et de coups de fatigue durant la journée. C’est donc plus d’énergie dont vous disposerez et que vous allez pouvoir injecter dans vos relations, dans votre carrière, et dans tous les autres domaines de votre vie. Par conséquent, toute votre productivité va s’en retrouver améliorée.

Personnellement, la pratique sportive m’aide également à améliorer ma confiance en moi (surtout lorsque les résultats commencent à devenir visibles) et surtout à être plus optimiste. En effet, j’ai constaté au début de cette année que j’avais quelques kilos en trop, grâce au sport j’ai depuis déjà réussi à éliminer une partie de ceux-ci. Avoir été capable de me mettre au sport de manière régulière m’a apporté la preuve concrète que j’étais capable d’apporter des améliorations à ma vie. Savoir cela m’aide à concevoir les différents problèmes que je suis amené à rencontrer plutôt comme des challenges à relever qui me permettront de m’améliorer que comme des obstacles à part entière.

Beaucoup d’entre nous pensent que nous n’avons pas de temps à consacrer à l’exercice physique. Pour reprendre l’idée développée par l’auteur en développement personnel Stephen Covey, je pense il s’agit d’une distorsion de la réalité : au contraire si nous avons un emploi du temps chargé, cela signifie que nous n’avons pas le temps de ne pas nous entraîner.
En effet, accorder 3 à 6 heures par semaine au sport semble bien peu en regard des bénéfices considérables que l’on retire de cette activité durant les 162 à 165 heures restantes.
D’ailleurs, n’avez-vous jamais noté comme l’on entend toujours parler des chefs d’entreprise qui ont leur propre coach sportif privé ou qui font un jogging durant leur pause déjeuner ?

Vous avez beaucoup plus à perdre qu’à gagner en négligeant toute activité physique.

Imaginons, par exemple, que vous soyez en surpoids. Vous allez devoir trainer celui-ci au quotidien dans toutes vos activités. Tout ce que vous ferez s’en trouvera ralenti et vous sentirez les effets de ce surpoids à chaque fois que vous devrez parcourir une longue distance à pied, que vous devrez monter un escalier ou que votre vue croisera un miroir. C’est votre énergie et votre motivation qui s’en trouveront affectées, et parfois sans même que vous vous rendiez compte de la cause. C’est pourquoi, éliminer ce surpoids devrait constituer la première étape de votre amélioration personnelle : dès que les premiers effets se feront ressentir, votre motivation et votre confiance en vous s’en trouveront accrues et vous vous sentirez prêt à relever d’autres challenges.

Même si vous n’avez pas de surpoids, cela ne veut pas dire que mal manger et ne pas s’exercer n’affectent pas votre santé. J’ai récemment entendu dire que la plupart des gens passent la première moitié de leur vie à négliger leur santé et à chercher à s’enrichir et la seconde à regretter cette négligence et à dépenser tout leur argent pour se soigner.
Je vous recommande fortement de ne pas faire cela : Occupez-vous de votre santé pendant qu’il en est encore temps. Prenez dès maintenant votre vie en main, débutez une activité sportive et bénéficiez des bienfaits qui en résultent dans tous les domaines de votre vie.

Et vous ? Êtes-vous satisfaits de l’image de vous-même que vous renvoi le miroir ?
Pratiquez-vous une activité sportive régulière ? Cela vous aide-t-il dans les autres domaines de votre vie ?

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

6 réflexions au sujet de « La dimension physique : clé de voûte du développement personnel »

  1. Très bon article je dois dire, très convaincant! J’ai juste une toute petite critique sur la forme… j’ai déjà remarqué ce belgicisme dans d’autres articles : Au plus/moins qqchose Au plus/moins autre chose. Vous voyez ce que je veux dire? On ne devrait pas utiliser le au et simplement dire Plus/moins qqchose plus/moins autre chose…
    Bonne continuation !

  2. Merci pour ton commentaire Mrttlemonde et merci pour le compliment.
    Pour le point que tu souléves, je pense que tu as raison. C’est vrai que je fais tout le temps cette faute. Je pense que je ne m’en serais pas rendu compte si tu ne m’avais pas dit. Donc merci beaucoup :-)
    Par contre, tu dis qu’il s’agit d’un belgicisme mais ce n’est pas le cas car je suis français. Je vais éditer la page « à propos » pour y ajouter cette information.
    En tout cas, je suis bien content d’avoir des lecteurs en Belgique, au Canada, en France et partout dans le monde … :-)
    A bientôt

  3. Billet agréable à lire
    Il est vrai que l’activité sportive régulière est un sacré facteur de motivation au quotidien.
    Je me demande si on ne pourrait pas généraliser activité sportive à activité tout court. Lorsque j’avais commencé le développement personnel, je me suis inscrit à un cours de théâtre d’improvisation et je me suis investi à fond dedans.
    Cette activité a l’avantage de pouvoir mesurer ses performances en matière de confiance en soi. Au début, on est complexé à l’idée de devoir faire le clown devant tout un groupe de personnes inconnues. Et, de fil en aiguille, nous commençons à faire des petites choses qui font rire et dont on se sentais incapable au départ (Par exemple: exagérer notre personnalité propre et en faire un personnage).
    Par contre, il est certain que le théâtre ne comporte pas la dimension santé.

    Il pourrait être utile de faire une liste de l’ensemble des activités qui optimisent un processus de changement interne… A réfléchir.

    Merci pour ce billet :)

  4. Salut Chris.

    Oui je suis d’accord avec toi : toute activité qui nous pousse à sortir de notre zone de confort est bénéfique et nous permet de nous améliorer.
    Je n’ai jamais fait de théâtre d’improvisation, par contre je dois dire que ça a toujours quelque peu attiré ma curiosité. Je pense que pour les personnes timides, c’est une manière de confronter leurs peurs et qu’il n’ y a rien de tel pour prendre confiance en soi.
    Personnellement, je vais à un club Toastmaster depuis peu, donc c’est une démarche quelque peu similaire.
    Après, je pense que le problème avec le théâtre, c’est qu’une personne extrêmement timide et mal dans sa peau n’est certainement pas prête à aller s’inscrire à des cours de théâtre : c’est trop stressant et la marche à franchir est certainement trop grande.

    En tout cas, ton idée de liste d’activités me semble intéressante.
    Merci pour ton commentaire.

    A bientôt

  5. Ping : Aiguiser ses facultés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>