Interview : Argancel du blog Ceclair

 

 

Ce mois-ci j’ai l’honneur et le privilège d’interviewer Argancel qui est le créateur du site Ceclair, l’un des tous premiers blogs francophones de développement personnel. Ce site existe déjà depuis près de 3 ans. Pour en savoir plus, je crois que le mieux est de laisser la parole à son créateur :

1. Bonjour Argancel, peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour Guillaume, je suis né à Nice, j’ai 30 ans et j’ai la chance de vivre à l’étranger depuis déjà quelques années. Actuellement je suis basé à l’Ile Maurice, où je gagne ma vie en tant que développeur sénior dans le secteur du transport aérien.

2. Est-ce que tu peux nous présenter ton blog Ceclair? Quels sont les principaux thèmes qui y sont abordés ?

J’ai créé le blog C’éclair en mai 2007. A la base, il présente des outils et méthodes visant à améliorer l’efficacité au travail et dans la vie quotidienne. Mon inspiration première était le site américain Lifehacker.com, qui présente des astuces qui facilitent la vie, notamment des logiciels. Depuis, je m’en suis différencié en ne traitant que les astuces que j’utilise réellement. Je m’efforce donc de retirer le futile pour ne garder que l’essentiel, à travers ma boite à outils d’applications portables – entendez par là “exécutables à partir d’une clé USB”.

D’autre part, je me suis mis à lire beaucoup de blogs et de livres sur le développement personnel, dont j’ai publié des revues. Et j’affectionne les articles de fond, où je peux exprimer mes réflexions et mes expériences sur ce que j’apprends.

Actuellement, l’efficacité a pris un sens beaucoup plus large pour moi que la seule gestion de projet. Le contenu est ainsi complémenté par des thèmes aussi divers que la mémoire, la linguistique ou le leadership.

3. Qu’est-ce qui t’as poussé à t’intéresser au développement personnel ?

Depuis mon enfance, j’ai été quelqu’un d’anxieux, peu sûr de lui, un grand timide intraverti, et en plus bordélique et distrait. Mais j’ai aussi toujours cru en mes capacités, et notamment le fait que j’allais m’améliorer peu à peu tout au long de ma vie.

Ces guides de développement personnel sont une manière de me trouver des mentors, des modèles à imiter pour trouver des solutions qui m’aident à m’épanouir. Evidemment, on trouve de tout dans les livres sur le développement personnel, alors il est bon de comparer, d’en discuter avec les autres. Je crois qu’il ne faut pas suivre bêtement un conseil extrême en pensant qu’il va tout résoudre mais y aller par petites touches successives, trouver le juste milieu afin de “marcher droit”.

4. Comment t’es venue l’idée de lancer ton propre blog? qu’est-ce que cela t’as apporté ?

A l’époque, j’étais à Madagascar, je travaillais en tant que chef de projet et j’avais beaucoup de mal à m’organiser. J’ai donc commencé à m’intéresser à des blogs sur la productivité comme lifehacker.com, zenhabits.net et lifehack.org et j’ai essayé d’implémenter leurs conseils. Peu à peu j’ai trouvé certains logiciels et méthodes qui fonctionnent et j’ai eu envie d’en parler.

Le fait est que je traversais alors une grande période de crise, il fallait que je réalise quelque chose de très positif et durable pour contrer les mauvais événements qui m’arrivaient. C’était donc aussi une question de survie.

En voyant à quel point Léo Babauta écrivais instinctivement des choses simples, utiles et authentiques sur le blog Zen Habits, je me suis dit pourquoi pas moi, et j’ai foncé.

5. Peux-tu nous parler de ton parcours atypique, toi qui as beaucoup voyagé ?

Depuis 2001, j’ai eu l’occasion de travailler déjà dans 6 pays différents : les Etats-Unis, l’Irlande, l’Angleterre et l’Ecosse (ce sont en quelque sorte deux pays à l’intérieur d’un même pays), puis Madagascar et l’Ile Maurice.  Ce serait dur de récapituler tout ça sans faire de longueur. Pour avoir les détails, je vous conseille donc de lire un de mes articles publié en octobre 2008 : Nouveau départ à l’Ile Maurice.

Ce que je peux dire, c’est que ce mode de vie “vagabond” n’est certainement pas inné. Lorsque j’étais très jeune et que j’allais en colonie de vacances, c’était un calvaire plus qu’un plaisir. J’étais complètement “associable” et je pleurais au téléphone pour que mes parents me sortent de là! J’ai ensuite découvert le plaisir de changer d’air et bientôt j’étais demandeur quand il s’agissait d’aller vivre à l’internat.

Un des avantages appréciables quand on s’en va vivre ailleurs, c’est que les gens ne nous jugent pas sur nos erreurs du passé, puisqu’on est nouveau venu, mais sur ce qu’on fait au jour le jour. D’un point de vue du développement personnel, c’est très important puisque le but est bien de changer. Par exemple on ne voudrait pas se voir rabâcher sans relâche qu’on ne peut pas faire du théâtre parce qu’un jour on a paniqué ou on a eu un trou de mémoire  en plein milieu d’un spectacle.

L’autre avantage est que cela nous ouvre l’esprit. On apprends qu’il n’y a pas une seule manière de faire. Par exemple, en France l’Etat nous paye le chômage si on se fait jeter à la porte. Dans la plupart des autres pays, on a intérêt à se bouger les fesses pour survivre! On apprends aussi que le système d’éducation et de santé en France font partie des meilleurs au monde…

6. Tu as créé la communauté de blogs «A la croisée des blogs», comment t’en es venue l’idée ?

Quand on commence à  bloguer, on comprends très vite qu’on ne pourra avancer qu’en collaborant et en s’entraidant avec un maximum de blogueurs. C’est pourquoi j’ai organisé dès les premiers mois un petit projet consistant à écrire un article collaboratif à plusieurs mains, qui avait donné ceci : 9 blogueurs vous conseillent pour commencer à bloguer sous WordPress.

Un peu plus tard, j’ai découvert une grosse liste de blogs anglophones sur le thème du développement personnel, que vous pouvez retrouver ici : Top 700 des blogs de développement personnel mondiaux. Cela m’a donc encouragé à créer une liste pour les blogs francophones, que j’ai publiée ici et qui m’a permis de créer un annuaire.

J’ai créé ensuite un groupe Google afin qu’on puisse communiquer plus efficacement entre membres de l’annuaire, avant de créer un forum sur le site developpementpersonnel.org.

Tout cela s’est donc fait très progressivement, et j’ai beaucoup aimé partir à la rencontre de chaque blogueur. Je remercie d’ailleurs tous les membre pour s’être prêté au jeu. Cette communauté est une sorte de Club Mastermind. J’en tire, comme les autres j’espère, une grande source de motivation et d’idées neuves.

7. De quels livres recommanderais-tu la lecture aux lecteurs de Sameliorer.com ?

Un des livres que j’ai eu le plus de plaisir à lire est La semaine de 4 heures auquel on reste facilement scotché puisqu’il nous montre que même si on est “embourbé” dans un emploi peu gratifiant, on peut se donner les moyens d’élaborer la vie dont on rêve. Lorsque je l’ai lu, je ne pouvais m’empêcher d’en parler tout autour de moi!

Sinon je dirais encore une fois qu’il y a du très bon et du très mauvais (qui a dit Le Secret? icon wink Interview : Argancel du blog Ceclair ) dans le secteur du développement personnel. Je pense qu’il ne faut pas s’arrêter sur un livre qui nous a déçu et généraliser. Un des meilleurs moyen de choisir est de lire les revues de blog pour avoir des indices sur leur qualité.

Note : J’ai également fait une revue de La semaine de 4 heures et du Secret. Je partage d’ailleurs le point de vue d’Argancel sur ces 2 livres

8. Quels sont tes projets pour le futur ?

En plus de mes thèmes habituels, une de mes priorités est de m’exprimer plus efficacement à l’oral. Cela prends plusieurs dimensions assez visibles dans le choix de mes articles :

  • La présentation orale : c’est pourquoi je me suis inscrit dans un Club Toastmasters qui me permet de la pratiquer
  • Le vocabulaire et en général tout ce qui fait la finesse du langage comme les figures de styles (métaphores, chiasmes, etc)
  • La mémoire, qui me permettra je l’espère de mieux retenir les mots de vocabulaire
  • La créativité, l’humour et la répartie

Je dois également implémenter quelques améliorations dans le système de gestion du festival A la Croisée des Blogs, qui consiste je le rappelle à bloguer ensemble chaque mois sur un des thèmes du développement personnel.

Note : L’édition du mois de Février du festival A la croisée des blogs est organisée ici-même sur Sameliorer.com. Vous pouvez dores et déjà en consulter l’article de lancement

9. Souhaites-tu faire passer un message aux lecteurs ?

Déjà les remercier pour être arrivés jusqu’à la fin de cette interview icon wink Interview : Argancel du blog Ceclair Et puis surtout de ne pas s’arrêter à la lecture de nos articles mais d’aller tester les pistes qu’on donne sur le terrain, si possible dans des situations inconfortables comme par exemple un spectacle improvisé, la rencontre d’inconnus, la présentation orale, etc. Je pense que c’est l’une des clés pour s’améliorer en profondeur et en un minimum de temps.

 

En conclusion

Il ne me reste plus qu’à remercier Argancel de s’être prêté au jeu pour cette interview et de nous avoir donné ainsi la chance d’apprendre à un peu mieux le connaitre. Si cette interview a éveillé votre curiosité, je vous invite à jeter un œil à Ceclair. C’est à vous dans les commentaires !

10 réflexions au sujet de « Interview : Argancel du blog Ceclair »

  1. Ping : Tweets that mention Interview : Argancel du blog Ceclair | S'améliorer -- Topsy.com

  2. Ping : Interviewé par Guillaume de S’améliorer.com

  3. Excellente entrevue Guillaume! J’ai bien apprécié en apprendre plus sur Argancel! Ce que j’ai pu constater avec ton billet est que les choses n’arrivent pas du jour au lendemain. L’oiseau fait son nid petit à petit, et Argancel s’est rendu très loin sur son chemin de vie, entrainant aussi les autres, un petit pas à chaque fois.

    Je vous souhaite d’ailleurs une longue marche sur le chemin de la réussite! :-)
    .-= Voici le dernier article de Val : Trois façons de contribuer financièrement à la reconstruction d’Haïti =-.

  4. Salut Christian, Ripley et Val.
    Je trouve cette interview très enrichissante également et je pense que c’était l’une des meilleures manières de présenter Argancel et d’en apprendre plus à son sujet.
    Je suis d’accord avec toi Val, lorsque tu dis que les choses n’arrivent pas du jour au lendemain. Je pense que ce n’est pas inutile à rappeler car nous vivons dans une société de gratification immédiate qui ne nous apprend pas suffisemment les vertus de la patience et de la persévérance. D’ailleurs, selon moi, cest la raison pour laquelle les arnaques du type « get rich quick » fonctionnent si bien en ce moment

  5. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire cette interview! Je viens de découvrir « la semaine de 4h », et c’est vrai que ce livre est génial, merci pour le conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>