Connais-toi toi-même

 » Il faut savoir s’accepter tel que l’on est  » : voilà une phrase que nous avons tous certainement déjà entendu des centaines de fois. Cependant, elle est souvent utilisée pour signifier qu’il faut apprendre à vivre avec ses défauts car on ne peut pas faire autrement et parce qu’il est impossible de changer.

Est-ce cependant réellement la vérité?


Il est permis d’en douter et il serait quelque peu déprimant de penser ainsi. D’ailleurs, c’était mon cas je ne tiendrais pas ce blog de développement personnel!

En effet, c’est justement le propre du développement personnel de vous aider à vous améliorer. Comme je le disais dans mon tout premier article, il est toujours possible de changer si l’on est prêt à faire les efforts nécessaires : la personne la plus timide qui soit peut apprendre comment améliorer sa communication et devenir charismatique ; la personne la plus désorganisée peut apprendre comment devenir plus efficace et prendre le contrôle de sa vie et la personne la plus endettée peut apprendre à contrôler ses finances et s’enrichir


Pour autant, et même si cela ne veut pas dire qu’il faut se résigner et que l’on ne peut pas se changer, je pense qu’il est réellement utile d’apprendre à s’accepter. En effet, je dirais même que se connaître est un préalable à toute démarche d’amélioration personnelle.

C’est dans ce sens, et non dans le sens d’une fatalité qui nous condamne à ne jamais évoluer, qu’il faut comprendre l’idée de s’accepter : accepter de se voir tel que l’on est réellement et non tel que l’on voudrait être .Le but étant de mieux se connaître afin  d’être en mesure de s’améliorer.


Qu’est-ce que se connaître ?

Apprendre à se connaître c’est apprendre à regarder la réalité et sa propre personnalité de façon totalement honnête et en reconnaissant de façon totalement consciente ce que nous percevons.

Cela peut paraître, à première vue, extrêmement simple et trivial mais c’est pourtant très compliqué à mettre en pratique. En effet, cela signifie ne pas laisser votre égo vous empêcher de percevoir la réalité vous concernant. Cela signifie savoir faire abstraction de vos émotions pour vous analyser vous-même de façon froide et objective. Cela signifie, enfin, ne pas vous chercher d’excuses pour expliquer tel ou tel trait de caractère mais vous contenter d’observer les faits.

D’ailleurs si vous rencontrez régulièrement des difficultés dans un domaine de votre vie, c’est certainement que vous n’êtes pas capable d’accepter la réalité telle qu’elle est. Cela peut vous amener à avoir une perception faussée de vous-même. En d’autres termes, vous ne vous connaissez pas totalement.


Par exemple, peut-être pensez-vous que si vous n’obtenez pas de promotion c’est uniquement parce que votre boss est un connard incompétent.

Ou si vous devez répéter tout ce que vous dites c’est que les membres de votre entourage sont sourds en non que vous parlez trop vite.

Bien entendu personne ne sait conduire correctement, ce n’est pas vous qui n’êtes pas suffisamment patient.

Et si vous n’avez que peu de succès auprès de la gente féminine, c’est parce qu’elles préfèrent les machos insensibles

Ce ne sont que des exemples bien sûr, je n’ai rien contre votre patron et je ne remet nullement en cause vos capacités de séduction. Mais vous aurez compris où je voulais en venir : nous refusons tous parfois (à un degré plus ou moins important) de voir la réalité en face.

Cela peut être pour se protéger, comme dans les exemples que je viens de donner. En effet, fermer les yeux nous permet d’éviter de reconnaître nos défauts et de nous remettre en question (mais nous empêche également de nous améliorer).

Mais cela peut aussi se produire dans l’autre sens. En effet, par méconnaissance de soi, il est possible de ne pas avoir conscience de certaines de nos qualités. Cela peut alors nous empêcher d’en tirer parti et d’exploiter pleinement notre potentiel.


Pourquoi apprendre à se connaître ?

Comme nous venons de le voir, ne pas savoir regarder la vérité en face peut être à l’origine de difficultés récurrentes dans un domaine de votre vie.

On peut comparer cela avec les excuses que l’on se trouve et qui nous empêchent d’avancer, mais c’est souvent beaucoup plus vicieux car cela peut se faire de manière inconsciente.

Pourtant, si vous souhaitez vous améliorer, il y a très peu de chances que cela se produise si vous ne commencez pas par tout d’abord reconnaître quels sont vos défauts et vos qualités. De la même manière qu’un perchiste a besoin de connaître la hauteur qu’il est capable de franchir afin de pouvoir s’entraîner et progresser, vous devez avoir une vision précise de vous-même afin de savoir quels domaines améliorer et afin de pouvoir tirer parti au mieux de vos qualités.

Cela semble évident appliqué à d’autres domaines de notre vie. Par exemple, si vous souhaitez apprendre à jouer au piano, il parait naturel de reconnaître que vous ne connaissez rien au solfège et qu’il va vous être nécessaire d’apprendre celui-ci tout d’abord. Mais lorsqu’il s’agit de son caractère et de sa personnalité, il semble parfois plus simple de prétendre et de jouer un rôle que de reconnaître la réalité. On en arrive ainsi à montrer un visage totalement différent de ce que l’on est réellement et on peut même aller jusqu’à se tromper soi-même.

Il est vrai qu’il est plus facile de se voiler la face et de jouer la comédie que d’affronter la réalité. Cependant, de la même manière qu’il sera impossible de jouer au piano correctement tant que vous n’admettez pas ne pas connaître le solfège et ne décidez pas de l’apprendre, il ne sera pas possible de tirer pleinement parti de vos qualités et de gommer vos défauts tant que vous n’aurez pas appris à vous connaître.


Pour prendre un exemple personnel, j’ai mis longtemps à m’apercevoir que je manquais de discipline personnelle. Je fermais les yeux en considérant comme normal de ne consacrer mon week-end à rien de productif excepté le tiercé bière-soirées-télé. Ce n’est que récemment que j’ai commencé à me rendre compte de toutes les choses que je pourrais accomplir si j’améliorais ma discipline personnelle. Dès lors que j’ai su identifier chez moi ce défaut et mettre au point une « tactique » pour y remédier les progrès ont été rapides. J’ai ainsi été capable, notamment, de lancer ce blog, de faire du sport régulièrement et de me lancer dans l’apprentissage d’une nouvelle langue.

Je me rend compte, au final, que le plus difficile a été de prendre conscience du problème et d’accepter celui-ci. C’est pourquoi je pense qu’il est extrêmement important d’apprendre à se connaître et à analyser quelles sont ses forces et faiblesses



Comment mieux se connaître ?

Si vous m’avez lu jusqu’ici, vous êtes certainement maintenant décidé à commencer votre voyage vers une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de vous-même.

Mais peut-être vous demandez-vous comment faire pour mieux vous connaître

Il est difficile d’imaginer une « recette »  générique applicable à chacun d’entre nous. Voici néanmoins quelques pistes afin de vous guider dans votre réflexion :

? Ecrivez une liste des choses que vous aimez, que vous détestez, de vos passions, de vos forces et faiblesses : même si vous pensez connaître cela et y avoir déjà réfléchi, coucher cela par écrit va vous aider à penser différemment et vous apporter un éclairage nouveau sur vous-même.

? Demandez à votre entourage comment ils vous perçoivent : c’est la manière la plus directe et la plus simple à mettre en œuvre, mais ce n’est pas toujours la plus efficace. En effet, vous allez devoir montrer que vous êtes prêt à accepter et à assumer les critiques si vous souhaitez obtenir des réponses sincères. C’est pourquoi, elle n’est souvent pas suffisante et doit être associée à d’autres méthodes

? Faites des tests de personnalité : ceux-ci peuvent vous aider à mieux comprendre comment vous raisonnez, comment vous interagissez avec les autres, comment vous réagissez face à une situation imprévue … Vous pouvez trouver de tels tests gratuitement sur internet (par contre l’idée est plus de faire des tests du type de ceux que l’on peut vous proposer lors d’un entretien d’embauche que du type de ceux des magazines people)

? Analysez votre réaction aux différentes situations que vous rencontrez dans votre vie de tous les jours : Par exemple, pourquoi n’avez-vous pas su gérer un conflit? Pourquoi n’avez-vous pas su faire valoir votre point de vue? Pourquoi vous êtes-vous senti attaqué ? …

? Continuez à apprendre qui vous êtes tout au long de votre vie : tous les jours vous pouvez découvrir quelque chose de nouveau à votre sujet. Certaines personnes écrivent un journal afin de garder une trace de ces découvertes.



Quelle que soit la méthode que vous choisirez, le plus important est de maintenir cette soif de vous connaître vous-même, elle vous ouvrira de nouveaux horizons et vous permettra d’améliorer et d’enrichir votre vie.

En décidant de mieux connaître vos qualités et vos défauts, vous faites preuve de force de caractère. N’oubliez donc pas de vous féliciter pour cette démarche que vous entreprenez, vous le méritez.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

16 réflexions au sujet de « Connais-toi toi-même »

  1. Salut Guillaume,

    je suis Laetitia, chanteuse/clavier du groupe WEEND’Ô et je trouve très bon ton développement sur la connaissance de soi-même. c’est justement ce que nous avons entrepris moi et mon conjoint (guitariste) et aujourd’hui nous avons même donné ce nom en anglais ‘you need to know yourself’ (en français ‘tu as besoin de te connaître toi même’) à notre 1er album qui sortira fin 2010.
    je te laisse écouter notre musique qui est réellement une approche de cette phylosophie.. http://www.myspace.com/weendomusic
    ou une interview radio sur 47fm.net , l’émission est enregistrée (elle vient d’être diffusée aujourd’hui entre 18h et 19h , et sera rediffusée samedi 13 février à 21h).
    voilà c’était juste un petit coucou pour dire que nous mettons en musique notre réflexion intérieure de nous même , face aux autres…
    bonne écoute
    Laetitia

  2. Tout d’abord je te remercie pour l’effort que t’as investi pour mettre au point ce site avec un contenu aussi intéressement riche, tu es un des pionniers sur la scène francophone dans le domaine du développement personnel.
    Je pense que la première des étapes pour mieux se connaitre c’est d’apprendre a assumer a 100% la responsabilité de sa situation actuelle, ce n’est jamais la faute des autres, de l’économie ou du gouvernement, nos résultats ne dépendent que de notre perception de nous même, et si je peux dire autrement « connais-toi bien et tu pourras te changer pour changer tes résultats, n’attends pas que les autres changent. »
    et encore une fois merci pour le site, je suis désormais un visiteur quotidien :) .

    • Merci pour ce commentaire.
      Et merci pour les compliments, ça me fait plaisir et je suis ravi de te compter comme visiteur de ce site.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne l’importance d’assunmer sa situation actuelle. D’ailleurs, ça rejoint ce que je disais dans l’article Aucune excuse.
      A bientôt

  3. Ping : 33 Regles Pour Booster Votre Productivite « Seme une habitude, tu recolteras

  4. Ping : Semeunacte.com » 33 Regles Pour Booster Votre Productivite

  5. Ping : 10 trucs pour vous aider à mieux vivre votre perte d'emploi | Mes Finances Perso

    • salut guillaume,
      tres bon site, il ne faut pas oublier que ces « techniques » existent depuis longtemps mais remises au gout du jour, au niveau de tout un chacun car qui a dit  » connais toi toi meme  » sinon Socrate, il disait que c ‘était écrit sur le temple de delphes.Tous les sages (quelque soit le continent:europe, afrique, inde; chine, arabie…connaissent cette parole. il faut se debarrasser des illusions qui nous entourent pour se connaitre, devenir humble, se debarrasser des défauts les uns apres les autres, les remplacer par des qualités.c’est un combat, le plus dur à mener:se combattre soi meme, mais ca en vaut la peine.Cela permet d avoir un reel detachement des choses materielles amenées à disparaitre, de ne pas avoir peur de les perdre.

      • bien d’accord avec toi . Lao Zi ou les sages de lInde ont mis au point une methode de connaissance de soi basee sur la modestie

        un petit livret ecrit par une scientifique Francaise le livre de la sagesse reprend les citations des plus sages de notre monde à travers les civilisations .

        pas de connaisance de soi sans sagesse hors dans notre culture occidentale sagesse est assimilee à vieillesse .

        le site de Guillaume visite par les jeunes est un bon exemple de recherche de connaisance de soi à un age jeune .

  6. Bonjour Guillaume,

    Merci pour tes articles !
    Je recommande le livre « L’art des listes » de Dominique Loreau pour avoir une trame de réflexion sur la découverte de soi.
    Mais je pense qu’il est très difficile, voir impossible de se connaître réellement.
    En effet, je suis d’accord avec Clément Rosset : nous sommes purement et simplement un moi de « circonstances », le produits de rencontres, de hasards qui nous ont marqués et font de nous des êtres bariolés, des pièces rapportées, à la fois singulière et unique. Notre identité se construit toujours par rapport à autrui. Le meilleur des mondes n’est pas un monde où l’on obtient ce que l’on désire, mais un monde où l’on désire quelque chose.
    L’art des listes de Dominique Loreau a l’intérêt de poser par écrit ces désirs qui nous animent et ces petits bonheurs du quotidien qui quelque part sont notre moi du moment.

    • j’ai lu cet excellent livre qui rejoint le livre que conseille Guillaume L’art d’aller à l’essentiel.
      Dominique Loreau a vecu au Japon et a su de facon intelligente rapporter
      une methode d’epanouissement personnel .
      le meilleur des mondes n’est il pas celui des meilleures rencontres entre etres humains avec toutes nos differences .
      c’est l’autre (à travers notre communication qui m’apprend qui je suis).

    • Merci beaucoup pour ce commentaire Julia, et désolé du délai avec lequel je répond.
      Le livre que tu recommande me semble très intéressant et tu le présentes très bien.
      Merci pour la suggestion.

    • Salut Romoric, content de voir que tu apprécies cet article (je me permet de te tutoyer c’est plus sympa).
      Oui, bien sûr, ce n’est pas facile d’appliquer tout cela à la fois. D’ailleurs c’est pour ça que je précise qu’il ne s’agit pas d’une «recette générique» qui s’applique à tout le mondemais de pistes de réflexion. Je pense que le mien pour toi est de commencer par essayer de suivre une ou deux de ces pistes seulement et de voir quels enseignements t peux en retirer

      Guillaume

      • Hola,Hace un tiempo tenia ese mismo pmoelbra que tu muestras en este post, al cabo de unos cuantos dias se resolvio automaticamente el pmoelbra.Ahora, he cambiado de web por un blog, bajo el mismo nombre (dominio) y mi cuenta de feedburned tiene registrada como feed principal la del antiguo website, mi pregunta ahora es:bfComo puedo eliminar mi cuenta en feedburned?Intente moviendo los feed del viejo website y nada, el mismo pmoelbra.Solo deseo eliminar la cuenta y no veo como. La unica opcion que tengo es eliminar mi cuenta de Google (gmail)?Gracias #1 – por

  7. le nouveau livre de Moussa Nabati habier son présent  » comme un vide en moi » va à la découverte de nos blessures de l’enfance pour s’améliorer

    est ce que quelqu’un l’a lu?
    par contre personne trop sensible s’abstenir

  8. Je me rejouis infiniment, et je benis le Seigneur pour l’intiative louable que vous avez prise pour creer ce blog. Ceci nous permettra de penettrer l&2at17;8uthen#icite des verites bibliques. Que l’Eternel vous comble de ses benedictions au nom de Yeshua.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>