Les trucs anti-trac

Bien que passager, le trac peut s’avérer particulièrement handicapant et déstabilisant chez certaines personnes. Ressenti avant de prendre la parole en public ou de passer un examen, il est important d’apprendre à le maîtriser afin d’en tirer des bénéfices.

Contrôler le stress

En effet, la peur ou l’angoisse qui envahissent un individu à un moment donné libèrent l’hormone d’adrénaline. Celle-ci génère alors, lorsqu’elle est utilisée à bon escient, un effet stimulant qui permet à l’individu concerné d’être performant et efficace. C’est pour cette raison que le stress, plutôt que d’être éviter, doit être contrôlé.

Voici quelques trucs et astuces destinés à l’appréhender et à l’apprivoiser.

Respirer

Avant tout, il est essentiel de bien respirer. Le fait d’inspirer profondément et d’expirer le plus lentement possible permet de ralentir le rythme cardiaque, et ainsi de se détendre et se vider l’esprit avant le moment fatidique. Ces quelques exercices de respiration sont à la portée de tous et peuvent avoir de réels effets positifs.

Visualiser

Il est aussi intéressant d’anticiper la situation, en essayant d’imaginer la scène dans ses moindres détails, les personnes qui seront présentes, la disposition de la salle et du public. Ces exercices d’anticipation présentent l’intérêt de se concentrer et de s’armer pour affronter la situation. On arrive ainsi sûr de soi et en confiance.

La préparation joue également un rôle important pour maîtriser son trac. Ne pas être prêt peut en effet générer une anxiété supplémentaire qui risque de paralyser l’individu. Alors qu’au contraire, avoir suffisamment révisé un texte et s’être préparé des fiches avant une prise de parole aide à créer un climat de confiance et de relative sérénité.

Pendant, il peut être utile de regarder l’assistance, afin de prendre confiance en soi en s’apercevant de l’intérêt porté à notre discours et souvent, de la bienveillance du public.

Relativiser

Dans tous les cas, il convient de relativiser. Quel que soit l’examen ou la situation, il n’y a rien de dramatique et d’irrémédiable.

Dernier truc. Après une telle situation, un sentiment de fierté et de confiance en soi nous submerge. Ajouté à l’estime qu’on perçoit dans le regard des autres, il serait dommage de ne pas  profiter des bienfaits du trac !

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

La programmation neuro-linguistique (PNL)

Créée dans les années 70 par Richard Bandler et John Grinder, la programmation neuro-linguistique – ou PNL – est un ensemble de modèles et de techniques, conçu pour améliorer la connaissance de soi et des autres.

Les concepts fondamentaux


Les deux Américains sont partis, tout d’abord, de l’observation de personnes clés et « en réussite » comme des leaders d’opinions, des personnes charismatiques influentes ou des thérapeutes, pour dégager des comportements et des gestes communs, favorisant leur succès. La PNL, ainsi créée permet donc de suivre l’évolution d’un individu, pour corriger ses attitudes inadaptées et les remplacer par des actions plus positives.
Cette quête de l’obtention du meilleur de soi est directement issue des trois idées directrices sur lesquelles repose la programmation neuro-linguistique :
–    La « réalité » n’est en fait qu’une représentation subjective ;
–    Chaque individu dispose des ressources nécessaires pour changer et s’épanouir ;
–    Notre communication avec autrui ou avec nous-mêmes détermine la vie que nous avons actuellement.

Les objectifs de la PNL

À partir de ces différents postulats, la PNL s’applique concrètement par le biais d’outils visant quatre objectifs précis :

  • Mieux se connaître ;
  • Davantage communiquer ;
  • Se fixer des buts professionnels ou personnels ;
  • Observer la réalité sous différents angles car elle est créatrice de nouvelles options.

A noter ici que l’intérêt est porté sur les solutions, contrairement aux analyses traditionnelles, qui ne s’intéressent qu’aux sources des problèmes.
L’engouement mondial rencontré, aujourd’hui, par la programmation neuro-linguistique, s’explique par son rayon d’action extrêmement large. Intéressante à titre privé, au sein d’une famille ou d’un couple, elle est également très sollicitée dans le monde professionnel. En effet, quelle entreprise ne saurait apprécier une meilleure communication entre ses employés  (clarté des échanges, diminution du trac, augmentation de la confiance en soi, etc.) ou une meilleure appréhension et gestion des conflits ?

La PNL est un état d’esprit qui suppose une adhésion totale au concept fondateur qui la définit : la potentialité de chaque individu. Si ce principe de base est accepté, il suffit de suivre les techniques qui s’y réfèrent pour comprendre toute la force de cette méthode.

En savoir plus

Les meilleurs ouvrages pour découvrir et appliquer la PNL.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

5 clés pour rester motivés

5 clés pour rester motivé

Lorsque nous nous lançons dans un nouveau projet, nous sommes généralement plein d’entrain. Mais si nous attaquons cette aventure gonflés à bloc, c’est  souvent pour voir rapidement notre motivation fondre comme neige au soleil ! Quelles sont donc les clés pour rester motivé ?

1 – Soyez préparé à une baisse de motivation

Nos émotions sont, par nature, cycliques. Il est donc utopique de vouloir toujours garder sa motivation à son maximum. Il vaut mieux admettre, avant de vous lancer, qu’elle va connaitre des hauts et des bas. Avoir anticipé cela vous permettra de surmonter les moments de déprime passagers. Vous saurez ainsi qu’il ne s’agit que d’un état transitoire.

2 – Etablissez un plan de bataille

La volonté est une ressource limitée. On ne peut donc pas compter seulement sur elle. C’est pourquoi il est utile de tirer profit de notre motivation initiale pour établir une stratégie. Notre effort devient ainsi beaucoup plus facile à maintenir dans le temps : les actions à accomplir listées, nous avons besoin de moins de réflexion et donc de moins de volonté. Vous pourriez faire votre propre agenda photo, ça vous ferait un support idéal pour consigner vos objectifs.

3 –  Faites preuve de persévérance

La persévérance, c’est notre capacité à maintenir notre action quels que soient nos sentiments. Cela consiste à appliquer le même effort que l’on soit motivé ou non. Car ce n’est pas notre motivation qui produit les résultats, ce sont nos actions. Au final, la persévérance va fournir sa propre source de motivation. Si vous persévérez dans vos efforts quoi qu’il arrive, vous finirez par obtenir des résultats. Et ceux-ci vont entretenir votre motivation.

4 – Pensez de manière positive

Des pensées telles que «je n’y arriverai jamais» ne sont pas constructives. à chaque fois qu’une telle pensée traverse votre esprit, il faut la remplacer par une pensée positive. Comme le dit l’adage, « c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens ». Accordez-vous un délai pour votre projet. Une fois ce délai atteint, vous pourrez faire un bilan. Avant cela, interdisez-vous de douter et concentrez vos forces sur votre objectif.

5 – Sachez vous entourer

Certaines personnes trouveront toujours des raisons pour expliquer que ce que vous faites est voué à l’échec ou trop risqué. Soyez radical avec ces personnes ! Débarrassez-vous d’elles ou expliquez-leur que de tels discours ne vous intéressent pas. Il faut ensuite vous entourer d’influences positives. Livré à vous-même, il est facile de laisser les doutes vous submerger. En vous entourant d’autres entrepreneurs ou de personnes qui ont un objectif similaire au votre, vous allez obtenir un soutien moral positif. De plus, vous vous sentirez redevable vis-à-vis de ces personnes et vous ne voudrez pas les décevoir. Or, l’être humain est ainsi fait qu’il n’existe pas de motivateur plus puissant.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Vous vous sentez déprimé? 7 façons de reprendre le dessus !

 

Vous vous sentez déprimé? 7 façons de reprendre le dessus ! 

De temps en temps, il nous arrive à tous d’avoir un peu moins le moral, peut-être même de nous sentir un peu déprimé. Peut-être que nous nous sentons submergés, ou nous nous sentons mal parce que nous ne tenons pas nos objectifs. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles nous pouvons nous sentir déprimés, et je ne suis pas qualifé pour toutes les discuter, parler de leurs implications, ou des traitements cliniques possibles. Ce que je peux faire c’est vous parler de quelques solutions qui ont fonctionné pour moi.

Nous sentir un peu déprimé peut interférer avec l’atteinte de nos objectifs. Nous savons que nous devrions faire quelque choses, mais nous ne sommes juste pas motivés pour faire quoi que ce soit. Cela peut durer longtemps si nous n’y remédions pas aussitôt que possible et si nous n’agissons pas. Voici quelques unes des solutions qui fonctionnent le mieux pour moi :

 

1. Faites une liste. Parfois nous sommes déprimés simplement parce que nous sommes submergés avec toutes les choses que nous avons à faire mais que nous n’avons pas encore été capables d’accomplir. Peut-être que vous suivez le système GTD (Getting Things Done) , mais il arrive à tous les participants du sytème GTD de laisser le système s’enrayer, et parfois vous n’avez juste pas l’énergie de vous y remettre. Donc toutes les «choses» qui sont dans notre tête peuvent nous submerger. Commencez simplement par prendre une feuille de papier et un crayon, et par faire la liste des choses les plus urgentes que vous ayiez à faire. Parfois c’est quelque chose lié à votre travail, parfois ce sont des choses dans la maison qui nous dérangent, parfois cela concerne les objectifs que l’on souhaite accomplir, ou une combinaison de tout cela … Le simple fait de faire une telle liste peut être un grand soulagement – vous reprenez contrôle sur les choses. vous pouvez voir, juste en face de vous, ce que vous avez à faire, et rien que ça peut suffire à vous redonner le moral.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Et si je devenais l’artisan de mon propre succès ?

 

 

Note: “ Et si je devenais l’artisan de mon propre succès ? “ est un article invité qui a été écrit par Lisa Tremblay.

Qui n’a pas pensé une fois au cours de sa vie professionnelle : «  je lâche tout et je lance ma compagnie! » ? Bien peu je suis sûre, mais combien réellement se sont lancés dans l’aventure?

 

Comment démarrer son entreprise ?

Etre un entrepreneur à succès n’est pas donné à tout le monde. Certains sont des créatifs hors paire, d’autres sont des gestionnaires ou des exécutants, mais un entrepreneur doit pouvoir être un peu tout à la fois.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Comment avoir la pêche et le sourire toute la journée ?

 

 

 

 

Note : Cet article a été écrit par Olivier Leroux du blog éponyme. Olivier L. est coach, formateur et conférencier et va nous expliquer comment il fait pour se motiver et garder le sourire pendant toute la journée.

Cet article est un complément à l’article comment lutter contre la fatigue au travail.
Le but est qu’en plus d’être en forme, vous soyez positif, heureux et prêt à donner le meilleur de vous même dès les 1ères minutes de la journée jusqu’au moment où vous allez vous coucher.

 

1. Ayez un style de vie sain

La 1ère chose à faire pour se lever du bon pied est se coucher tôt.
Pour être en forme et de bonne humeur vous devez dormir suffisamment.
Retenez que dormir 7h par nuit est un minimum, 8h est pas mal et 9h serait l’idéal.

Pour bien dormir ne mangez pas trop lourd le soir car la digestion risque de rendre votre sommeil moins qualitatif.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Power, les 48 lois du pouvoir

 

Power les 48 lois du pouvoir

 

 

 

 

 

Le pouvoir. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi en avez-vous besoin ? Comment l’acquérir et le conserver ? Voilà les questions auxquelles se propose de répondre Robert Greene dans Power, les 48 lois du pouvoir.

Assurément, voilà un ouvrage ne prétend pas défendre une quelconque morale, mais plutôt nous présenter la vérité telle qu’elle est, sans détours. Dans un récit à la fois cynique et captivant, Robert Greene met l’accent sur la manière dont le pouvoir influence nos vies et nous explique comment nous pouvons l’utiliser au mieux.

Dès la préface, Robert Greene annonce le ton qui sera donné à ce livre : « Le sentiment de n’avoir aucun pouvoir sur les gens et les événements est difficilement supportable : l’impuissance rend malheureux. Personne ne réclame moins de pouvoir, tout le monde en veut davantage. Dans la société d’aujourd’hui, cependant, il est dangereux de paraître avide de pouvoir, d’afficher ses ambitions. Il faut montrer des dehors impeccables décents et honnêtes. Mieux vaut donc faire preuve d’un certain sens des nuances : se montrer sympathique et liant mais n’en être pas moins habile, voire retors.»

Et c’est là que réside tout l’aspect controversé de ce livre. D’ailleurs certaines personnes l’ont présenté comme étant un traité amoral sur la manière de manipuler et d’avoir la main en toute situation. Mais ce n’est pas la vision que j’en ai. Selon moi, Power, les 48 lois du pouvoir constitue une exploration très approfondie du pouvoir qui souligne le fait qu’il est toujours, sans exception, présent dans toute relation humaine (même s’il est de bon ton de prétendre l’inverse). Puisque les rapports du pouvoir ne peuvent pas être évités, il est extrêmement important de comprendre comment maitriser le pouvoir et en tirer profit plutôt que de le subir.

Que l’on soit subjugué ou horrifié par les théories de Robert Greene, une chose est sure : Power, les 48 lois du pouvoir est un ouvrage qui ne peut laisser personne indifférent. Les 400 commentaires sur sa fiche Amazon US et les 2 millions d’exemplaires vendus dans le monde en attestent.

Si vous avez l’impression d’être parfois manipulé, si vous vous retrouvez souvent à votre insu dans des situations qui ne vous conviennent pas, ce livre vous est tout indiqué. Et, de manière plus générale, il s’adresse à tous ceux qui veulent comprendre comment les stratégies de pouvoir influencent nos vies et tirer le meilleur parti possible de celles-ci.

« Celui qui veut en tout et partout de montrer homme de bien ne peut manquer de périr au milieu de tant de méchants. Il faut donc qu’un prince qui veut se maintenir apprenne à ne pas être toujours bon, et à en user bien ou mal, selon la nécessité. » –  Nicolas Machiavel,  1469-1527, Le Prince

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

La force de la volonté : un mythe ?

la force de la volonté

Vous êtes-vous déjà dit que vous n’aviez pas beaucoup de volonté ? Que vous n’en aviez  pas suffisamment pour atteindre vos objectifs ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul à être dans ce cas. Au contraire, je pense que chacun d’entre nous s’est déjà dit au moins une fois : si j’avais plus de volonté je serais capable d’arrêter de fumer, de me mettre au sport, de me lancer dans ce projet …

Il y aurait donc les personnes pourvues d’une grande force de volonté et les autres. Il s’agirait donc d’un trait génétique tout comme avoir les yeux bleus, être grand ou petit.

Mais la volonté est-elle réellement si importante? Le manque de volonté est-il réellement la cause de tous nos maux ? Ou constitue-t-elle un simple bouc émissaire qui nous évite de nous remettre en cause? Après tout, il est plus facile de blâmer notre manque de volonté que de mettre en place les habitudes, l’environnement et l’organisation qui nous permettront d’atteindre nos objectifs.

Personnellement, je doute que la volonté ait réellement toute l’importance qu’on lui accorde. Il me semble que plus j’apprends au sujet du développement personnel et de la psychologie, moins la volonté me semble importante. Les habitudes, la gestion de ses niveaux d’énergie, notre organisation personnelle, me semblent tous plus importants que la volonté elle-même …

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

A la recherche du bonheur : Ne baissez jamais les bras – Films et développement personnel (3/3)

A la recherche du bonheur

A la recherche du bonheur nous raconte l’histoire époustouflante et pourtant vraie d’un père SDF qui, après avoir été expulsé de son appartement, se retrouva à devoir élever son fils dans les rues de San Francisco et réussit à devenir l’une des plus grandes fortunes de Wall Street.

Ce film porteur d’un message d’espoir nous montre que, aussi désespérée que notre situation puisse paraitre, il est toujours possible de s’en sortir en faisant preuve de courage et de persévérance. Il nous montre que tout est possible si l’on garde confiance en soi et que l’on refuse de baisser les bras.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

La vie est belle : L’humour comme seule arme – Films et développement personnel (2/3)

La vie est belle

Encensé par la critique, La vie est belle est plus qu’un film, c’est une leçon de vie.  De son titre original «La vità è bella», cette comédie dramatique se déroulant pendant l’holocauste nous enseigne les vertus de l’optimisme et du courage. Elle nous montre surtout que garder le sourire face à l’adversité et rire de ses problèmes est le meilleur moyen de les surmonter.

Dans ce chef d’œuvre cinématographique, Roberto Benigni réalise l’exploit de nous faire rire aux éclats et nous laisser les larmes aux yeux dans le même film. Que l’on ait besoin d’une dose d’optimisme ou que l’on soit simplement un amateur du septième art, La vie est belle  est une réelle bouffée d’air frais qui ne peut laisser personne insensible, même les plus endurcis d’entre nous.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Fight Club : Redécouvrez votre véritable nature – Films et développement personnel (1/3)

Fight Club

Avez-vous vu le film Fight Club?

A moins d’avoir vécu au fond d’une grotte pendant les 10 dernières années, vous en avez certainement au moins entendu parler.

Lorsque vous demandez à un blogger ou à quelqu’un s’intéressant au développement personnel, il n’est pas rare que Fight Club soit leur film préféré. Et c’est tout sauf un hasard : ce film nous amène à remettre en question les valeurs prônées dans notre société et notre position dans celle-ci. Etes-vous sûr d’avoir réellement choisi la vie que vous êtes en train de vivre ? C’est la question que pose Fight Club.

 

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Augmentez votre intelligence facilement en comprenant votre cerveau

cerveau

Ne vous est-il jamais arrivé de connaitre la réponse à une question mais de ne pas réussir à trouver le mot exact ? Vous savez, le fameux « je l’ai sur le bout de la langue ». Je suis sûr que vous aussi vous avez connu ça de nombreuses fois. Vous êtes incapable de répondre à la question mais si quelqu’un d’autre répond vous pouvez dire instantanément si cette réponse est exacte ou non. Mais savez-vous à quoi est dû ce phénomène ? (comment ça vous avez la réponse sur le bout de la langue? :-) )

 

Il existe 2 types d’intelligence

Vous connaissez certainement la cognition. Ce n’est rien d’autre qu’un terme scientifique pour désigner les mécanismes par lesquels notre cerveau transforme une information en savoir. Vous lisez un article,  on vous pose une question à propos de cet article, vous fournissez une réponse : c’est un processus cognitif.

Mais avez-vous déjà entendu parler de la métacognition ? Ce mot peut sembler intimidant mais il désigne tout simplement «le savoir sur le savoir». Autrement dit, c’est votre capacité à avoir si vous savez ou non la réponse à une question.

Pour faire simple, la cognition c’est savoir tandis que la métacognition c’est savoir si vous savez ou non. Ces 2 types d’intelligence peuvent coexister mais ce n’est souvent pas le cas. Par exemple, lorsque vous avez l’impression d’avoir une réponse «sur le bout de la langue» mais que vous êtes incapable de la retrouver, c’est typiquement un cas où la métacognition existe sans cognition.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

« La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss, nouvelle édition









« La semaine de 4 heures » a vu, il y a un peu moins de 2 semaines, la publication d’une seconde édition. Je ne pouvais donc pas rester sans vous annoncer la nouvelle. En effet,  la première édition reste, à l’heure actuelle, l’un des livres orientés développement personnel et business m’ayant le plus marqués (avec «Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent» de Stephen covey). J’avais d’ailleurs effectué une revue complète de la première édition de «La semaine de 4 heures» sur ce site.


Qu’est-ce que « La semaine de 4 heures » ?

Pour ceux qui n’auraient encore lu la première édition, « La semaine de 4 heures » est un livre qui regorge de conseils et d’astuces pour lancer un business automatisé. L’objectif de celui-ci étant ensuite, comme le nom du livre le laisse deviner, de permettre à son détenteur de gagner sa vie confortablement sans pour autant y passer tout son temps.
C’est aussi un livre qui fait partie du Personal MBA déjà présenté sur Sameliorer.com.

« La semaine de 4 heures » a pour but de “challenger” notre rapport au travail et à l’argent. L’idée que Tim Ferriss met en avant c’est que le nerf de la guerre n’est pas l’argent, mais le temps utilisé à en gagner et pendant lequel on ne profite pas de notre vie. Le temps est ce que l’on a de plus précieux. Il s’agit donc de créer un système qui, une fois lancé, tournera de manière automatisée et nous permettra de gagner de l’argent même lorsque l’on dort ou lorsque l’on est en vacances.

Mais ce livre ne se contente pas de remettre en cause les idées reçues liées au travail ou à la productivité. Tim Ferriss nous donne aussi des conseils pratiques afin de nous aider à réduire notre temps de travail tout en conservant voire augmentant nos revenus. Ses conseils vont de la manière d’optimiser notre travail afin d’y passer le moins de temps possible, de l’outsourcing à la manière de créer la «muse» qui nous permettra d’avoir le style de vie de nos rêves. Cela pourrait nous permettre, par exemple, de voyager autour du monde pendant que notre business générera des revenus passifs.


Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Mes objectifs pour 2010 : finance et productivité

 objectifs pour 2010

Que j’annonce des objectifs concernant la finance et la productivité a certainement éveillé votre curiosité. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je pense qu’il est important de préciser que j’ai choisi volontairement des objectifs ambitieux et qui me motivent mais qui restent réalisables. J’ai aussi essayé d’intégrer un élément chiffrable à chacun de ces objectifs. En effet, je pense que c’est indispensable afin d’être capable de suivre mon avancement et de pouvoir faire un bilan une fois la fin de l’année venue :

 

1. Finance : Gagner 2000 euros sur internet en 2010

Explorer les différentes possibilités pour gagner de l’argent sur internet est mon objectif principal pour cette nouvelle année. En effet, malgré toutes les opportunités existant sur internet pour s’enrichir, je n’ai pour l’instant gagné que très peu d’argent de la sorte. J’avais ainsi pensé que ce blog me fournirait une source de revenu supplémentaire. Mais je me suis vite rendu compte que je pouvais déjà m’estimer heureux que les recettes publicitaires générées me permettent de couvrir les frais liés à sa maintenance (maintenance, achat d’un thème WordPress professionnel, achat des livres dont je fais la revue …). Donc on est très loin d’un business model qui ait un impact notable sur ma situation au niveau finance (d’ailleurs ce n’est pas forcément l’objectif principal d’un blog et c’est pour cela que je compte lancer d’autres projets ayant plus d’impact au niveau finance en paralléle).

Pour autant, pouvoir gagner un jour ma vie grâce à internet reste un rêve que j’aimerais accrocher. Il s’agit de quelque chose d’assez fantastique : cela permet de s’affranchir de toutes contraintes géographiques puisque l’on peut vivre n’importe où pour peu que l’on dispose d’une connexion internet (et maintenant, cela veut dire à peu près partout). Outre le fait d’améliorer sa situation au niveau finance, cela permet également d’augmenter exponentiellement notre capacité à passer du temps avec notre famille et nos amis où que ceux-ci soient situés géographiquement. Enfin, cela permettrait de rayer les mots patrons et boss de notre dictionnaire et donc de reprendre un contrôle total sur notre vie. J’ajouterais que ma situation personnelle, et le fait que je sois français, que je vives en Irlande avec mon amie venant également d’un pays différent rend ce concept tout particulièrement attrayant pour moi.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Bonnes résolutions : comment faire pour les tenir?

 

bonnes_resolutions .

je me suis efforcé à garder cet article court et léger afin de ne pas vous submerger d’une longue lecture en ces moments festifs. Je ne voudrais pas vous tenir éloignés de vos proches, de la bûche et du champagne.

 

Je pense ne pas trop m’avancer en écrivant que nous avons déjà tous profité du réveillon de la Saint Sylvestre pour prendre de bonnes résolutions pour la nouvelle année. Malheureusement, je pense que je m’avance pas trop non plus si j’affirme que nous avons tous déjà échoué au moins une fois à tenir ces résolutions. En effet, nos résolutions sont bien trop souvent un feu de paille et disparaissent bien souvent en fumée une fois le mois de Janvier écoulé.

Est-ce pour autant une fatalité? Est-ce que cela signifie qu’il vaut mieux arrêter de prendre de nouvelles résolutions? Je ne pense pas et je pense que ce serait même une erreur de se passer de l’élan de motivation et d’enthousiasme généré par le passage à la nouvelle année. Vous pouvez au contraire surfer sur cet enthousiasme pour mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vous améliorer et peut-être même de devenir une nouvelle personne.

Voici donc une liste d’idée qui vous permettront d’augmenter votre taux de succès quant-à la tenue de vos bonnes résolutions :

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.