Rachat et restructuration de crédit

Le rachat de crédits, ou restructuration/consolidation de crédits connaît un succès grandissant ces dernières années en France. Il consiste à regrouper tout ou partie de vos dettes en un seul crédit rééchelonné, ce qui permet de retrouver une marge de manœuvre et une capacité à consommer ou épargner.

Pour qui ?

Autrefois réservé aux cas de surendettement, il est à présent également destiné aux emprunteurs solvables. Il permet par exemple à ces derniers d’envisager un nouveau crédit pour financer une dépense incontournable (mariage, naissance…) ou encore des accidents de vie (maladie, perte d’emploi…)

Le rachat de crédit fait l’objet de règles spécifiques pour protéger les consommateurs depuis 2010 (Loi Lagarde).

Exemple concret

Imaginons le cas d’un ménage dont les revenus mensuels s’élèvent à 3550 €/mois avec trois crédits à la consommation à rembourser auprès de trois organismes différents.

Crédit à la consommation 1 : 1089 €/mois (taux 6,1 %)

Crédit à la consommation 2 : 792 €/mois (taux 6,5 %)

Crédit à la consommation 3 : 258 €/mois (taux 7 %)

Le remboursement mensuel est de 2139€, soit un taux d’endettement de 60%

Le rachat de crédit permettra à ce ménage d’emprunter 73500€ pour consolider tous ces crédits en un seul avec par exemple 108 mensualités (9 ans) de 1055€. Soit un nouveau taux d’endettement de 30%.

Les avantages de cette solution sont multiples : le ménage n’a plus qu’un seul prêt auprès d’un seul organisme, soit un interlocuteur unique, il retrouve une liberté financière et a par exemple accès à l’épargne.

Comment ?

Le rachat de crédit est un produit financier offert par les organismes suivants:

  • Les banques de dépôt ou commerciales 
  • Les sociétés de crédits 
  • Les courtiers en crédits

Cette solution a bien sûr un coût qu’il faudra étudier en détail avant d’y souscrire: des frais (frais de banque, d’intermédiation…) et une augmentation de la durée de remboursement par rapport aux crédits rachetés.Cependant, comme le taux pratiqué est en général inférieur à la moyenne de ceux des prêts rachetés, le coût d’un rachat de crédit peut être globalement moins élevé. Il s’agit donc d’une solution qui peut être plus avantageuse sur le long terme.

 

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Le crédit renouvelable

Qu’est-ce que le crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable fait partie de la grande famille des crédits à la consommation, l’emprunteur peut disposer librement de la somme prêtée, mais à la différence des autres crédits, le montant disponible ne fait pas que décroître. En effet, ce crédit peut se reconstituer quand l’emprunteur effectue des remboursements !

Une grande souplesse d’utilisation qui a un prix !

L’offre de crédit est alléchante : l’emprunteur dispose de liquidités qu’il peut dépenser comme il le souhaite, contrairement à un prêt immobilier ou auto/moto. Le fonctionnement du crédit renouvelable donne l’impression d’une bourse toujours pleine : les remboursements mensuels faibles permettent une « recharge » du crédit ! On parlait d’ailleurs dans le passé de « crédit permanent » (ou « crédit revolving » en franglais).
Il y a bien sûr un revers à la médaille : les taux d’intérêts pratiqués sont plus élevés que pour d’autres solutions de financement et le coût total du crédit peut finalement devenir très élevé conduisant à un surendettement. En 2010, la loi de réforme du crédit à la consommation (loi n°2010-737, dite Loi Lagarde) a mis en place diverses mesures orientées vers la protection du consommateur et la prévention du surendettement.

Où souscrire un crédit renouvelable ?

Ces crédits sont proposés par les établissements bancaires traditionnels ainsi que des enseignes spécialisées comme les établissements de crédit. La plupart d’entre eux offrent à l’emprunteur une carte de crédit associée au prêt, mais il est également possible de virer le montant du prêt sur son compte courant dès la souscription.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Emplois de proximité et services à la personne

 

 

Internet nous donne accès à un monde toujours plus globalisé, il est désormais courant de trouver un produit moins cher que chez son libraire/disquaire ou dans sa grande surface de quartier et de se le faire livrer, éventuellement depuis l’autre bout du monde, en seulement quelques clics. Pourtant, il est un domaine où la transaction est locale par nature : il s’agit de celui des services et emplois de proximité.

On regroupe sous ce terme un grand nombre d’activité très diverses comme les services à la personne : à la famille (garde d’enfant, soutien scolaire, cours particuliers, assistance informatique et administrative), aux personnes dépendantes (aux personnes âgées ou handicapées, soins esthétiques, promenade d’animaux de compagnie). S’y trouvent également les services de la vie quotidienne : les travaux ménagers, de jardinage, de bricolage ; la livraison de repas ou de courses à domicile. Cette forme d’emploi est en fort développement et présente de nombreux avantages, de nature fiscale par exemple.

Or internet est d’une grande aide dans ce domaine également. Que vous soyez à la recherche d’une prestation ou que vous la proposiez, cet outil, désormais accessible à tous, devient petit à petit le moyen privilégié de mise en relation entre les acteurs de la transaction. Par exemple, avec Jemepropose, vous pouvez déposer/consulter des annonces géolocalisées, c’est-à-dire filtrées par proximité ! De plus le site modère systématiquement les annonces pour éviter les arnaques et offre un service de messagerie pour préserver ses coordonnées personnelles. Le site est ouvert à tous, particuliers et sociétés, auto-entrepreneurs et commerçants. Après inscription, le dépôt d’annonce et la prise de contact se font de manière simplissime en renseignant la ville, la catégorie de service (parmi plus de 200 !) et en laissant une description accompagnée d’un prix. Il est possible de joindre une photo à l’annonce pour la rendre plus explicite et donc plus attractive. La création des premières annonce et les mises en relation sont gratuites.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

La sous-traitance accessible à tous

« La sous-traitance accessible à tous » est un guide de la sous-traitance (« outsourcing » en anglais) qui vous propose de bénéficier de l’expérience de Yann Costaz dans le domaine.

La sous-traitance accessible à tousUn retour d’expérience

L’auteur ne se pose pas en expert de la sous-traitance, mais en webmaster qui a externalisé certains de ces projets et a rencontré de nombreux écueils (lui ayant coûté plusieurs milliers d’euros !) C’est donc son retour d’expérience accompagné de nombreux conseils qui font de ce petit guide un ouvrage unique en son genre. Il est principalement destiné aux entrepreneurs du web.

Après une description précise de ce qu’est la sous-traitance, Yann donne un de ses business-models : le « blogging industriel » (voir extrait) et fait ressortir les différents aspects externalisables. Puis il nous livre son retour d’expérience et tire les leçons de ses erreurs, en particulier en ce qui concerne le management des sous-traitants qui ne peut pas être négligé.

Les thèmes principaux

Le cœur du guide est constitué de chapitres très denses sur les thèmes suivants :

  • Que sous-traiter
  • Avantages et inconvénients de la sous-traitance
  • Conseils avant de se lancer
  • Former une équipe de sous-traitants et la gérer

À la lecture de ces chapitres, on est d’abord submergé par la quantité d’information délivrée, mais chaque point est pertinent et permet de prendre conscience des difficultés qui peuvent surgir pendant ce processus. Ils offrent aussi un déroulé qui permet d’éviter ou de gérer les problèmes lorsqu’ils se présentent. C’est à mon avis le principal intérêt de ce guide : il est beaucoup plus réaliste que le chapitre correspondant dans « la semaine de quatre heures » de Tim Ferris, en ce qu’il décrit le processus naissant, avec tous ses aléas, plutôt que la situation idéale où le système est complétement en place et optimisé. (Même si « la semaine de quatre heures » reste un livre de référence, ne serait-ce que pour montrer ce qu’il est possible d’obtenir !)

Des études de cas et une liste de ressources

Des études de cas viennent compléter l’ouvrage : faire sous-traiter à des proches, spécificités du marché pour adultes, exemple de business automatisé… Enfin une liste détaillée de ressources termine l’ouvrage (où trouver des freelances, des assistants virtuels etc…)

En conclusion, ce petit guide de 64 pages est très dense et contient une masse d’information très utiles et rarement réunies sous une forme aussi compacte. Il est à mon avis indispensable à ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de la sous-traitance mais également à ceux qui sont déjà familiers du domaine. Les premiers pourront survoler les points les plus subtils pour commencer rapidement mais avec quelques garde-fous tandis que les seconds pourront vérifier leur process, corriger leurs erreurs éventuelles et développer leur business à un niveau plus élevé.

Lire quelques extraits du livre

Acheter le livre

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

La méthode Kaizen

Du japonais « kai » (changement) et « zen » (bon), la méthode Kaizen vise à une amélioration progressive et continue, par le biais de petits changements simples et quotidiens. Cette méthode de développement personnel est applicable à la fois dans la vie personnelle, mais est également en entreprise.


Les principes du Kaizen

L’objectif de cette méthode est de parvenir à une amélioration de façon graduelle, contrairement à un changement brutal, parfois difficilement réalisable. Appliqué sur le long terme et au quotidien, le Kaizen devient une philosophie de vie reposant sur quatre principes fondamentaux : « penser différemment », « travailler autant le processus que les résultats », « ne pas juger » et « prendre en compte le cadre global pour évoluer ». Ainsi, il convient de passer outre les idées pré-conçues, et d’analyser les situations et les événements avec un regard neuf et positif. Le tout en profitant de la richesse que représente l’entourage, et en essayant de ne pas juger systématiquement.

Ses concepts et ses outils

Plusieurs outils permettent de mettre en œuvre les principes essentiels de la méthode Kaizen, afin de parvenir à un changement global à long terme, notamment en entreprise. On peut citer le cycle P.D.C.A ou Plan (planifier), Do (faire), Check (vérifier) et Act (réagir), ou encore l’utilisation de données factuelles pour résoudre un problème. C’est en effet en ayant en main des éléments concrets que l’on peut prendre une décision efficace pour résoudre un problème, contrairement à une décision basée uniquement sur une intuition. De même, il est préférable de faire en sorte d’éviter les problèmes, plutôt que de devoir en résoudre un.

Des exemples d’application

A un niveau personnel et individuel, le Kaizen peut s’appliquer dans différents domaines : la réalisation d’un projet de grande envergure comme arrêter de fumer, modifier ses habitudes alimentaires ou encore être plus performant au travail. Ainsi, une personne désireuse d’avoir une alimentation plus équilibrée pourra ajouter progressivement des fruits et des légumes à ses repas. Sans frustration et en douceur, cette personne atteindra alors son objectif, alors qu’elle aurait pu renoncer à cause d’un changement trop brusque.

Les ouvrages sur le Kaizen

Retrouvez une sélection d’ouvrages sur la méthode Kaizen.

 

 

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Acheter de l’or ?

Pourquoi investir dans l'or

En ces temps de crise financière on entend de plus en plus parler de l’or en tant que valeur refuge. De plus en plus de personnes, qu’il s’agisse de particuliers, d’institutions ou de banques centrales se tournent vers le précieux minerai jaune ? La société Orpostal s'est également tournée vers le marché de l'or, en rachetant les bijoux en or usagés des particuliers, afin de les raffiner.

Ont-ils raison ? Ont-ils tord ? Cet article, publié suite à la demande de nombreux lecteurs vous présente mon avis et les investissements que j’ai moi-même réalisés.

 

L’or : Une valeur refuge

Tout d’abord, il faut savoir qu’historiquement, l’or était la valeur étalon du système monétaire international. Les accords de Bretton Woods établis au sortir de la seconde guerre mondiale faisaient du dollar une monnaie convertible en or. Le rattachement à l’or (sur la base de 35 dollars américains l’once d’or), avait pour objectif d’empêcher tout dérapage incontrôlé de la part des États-Unis et d’assurer qu’ils cherchent à maintenir la valeur « réelle » de leur monnaie. La convertibilité de l’or en dollars a pris fin en 1971. La conjoncture financière internationale est alors devenue dépendante des fluctuations, parfois brutales, de la valeur du dollar.

Depuis 91, la valeur des devises n’est donc plus rattachée à quelque chose de physique. Cela entraine des risques pour le système financier dans son ensemble. De plus, cela signifie que, dans des périodes de crise telles que celle que nous connaissons depuis 2008, les gouvernements peuvent être tentés de faire baisser la valeur de l’argent papier afin d’éponger plus facilement leurs dettes.

C’est ce que l’on a vu aux Etats-Unis ou en Angleterre où les gouvernements ont fait tourner les presses à imprimer afin d’imprimer plus d’argent et de faire mécaniquement baisser la valeur de celui-ci (ce qu’on appelle l’assouplissement quantitatif). C’est ce qui fait que la Livre Sterling vaut moins d’1,20 euro actuellement alors qu’elle valait 1,50 euro avant la crise.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Les 10 meilleurs livres pour augmenter ses ventes

Les 15 meilleurs livres pour augmenter ses ventes 

La plupart d’entre vous sont certainement plus ou moins directement concernés par le processus de vente dans leur vie personnelle ou professionnelle.
Mettre en place l’habitude de lire les meilleurs livres consacrés à la vente une heure par jour, est certainement la meilleure façon de progresser dans ce domaine. Et quel que soit votre emploi, en apprendre plus à ce sujet est sans doute un bon moyen de rester en phase avec un environnement en constante évolution.
Cependant, le problème c’est qu’il existe des milliers d’ouvrages consacrés aux techniques de vente.

Alors, comment sélectionner les sources d’information fiable ? Comment distinguer les meilleurs livres de vente parmi tous ceux que vous pouvez trouver dans le rayon business de votre librairie locale ?

La bonne nouvelle c’est que j’ai le travail de sélection pour vous. Enfin, pour être honnête, je l’ai fait pour moi-même, puisque lire ces ouvrages va me permettre de me former pour mon nouvel emploi. Mais comme je suis un grand seigneur, j’en fait profiter la communauté :-)

J’ai établi cette liste, tout d’abord grâce aux conseils de lecture que l’on m’a donné. Il s’agit de conseils que m’ont donné des amis, mais également des lecteurs de Sameliorer.com lorsque j’ai posé la question dans mon dernier article Quelques news : nouvel emploi , nouveau pays , nouvelle vie …. Bien entendu, puisque l’objectif est de proposer les meilleurs livres pour augmenter ses ventes, j’ai aussi fait des recherches de mon côté. J’ai parcouru ainsi le web anglophone et francophone et les sites offrant des revues de livres afin de voir quels livres étaient le plus fréquemment recommandés.

Voici donc la liste des 10 meilleurs livres de vente. Ils ne sont classés dans un ordre particulier, si ce n’est que j’ai présenté en premier les livres en français car ce sont ceux qui sont le plus susceptible d’intéresser un grand nombre d’entre vous :

Note : Cliquez sur les titres afin de consulter la page Amazon de chaque livre

? Le Petit Livre Rouge de la Vente de Jeffrey Gitomer

? La Vente: Apprenez les principes dont se servent les champions de Tom Hopkins

? Le Grand livre de la Vente : Techniques et pratiques des professionnels de la vente de Nicolas Caron

? Convaincre en moins de 2 minutes de Nicholas Boothman

? Comment se faire des amis de Dale Carnegie

? Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens de Robert-Vincent Joule

? Spin Selling de Neil Rackham

? The New Strategic Selling de Robert Miller

? The Ultimate Sales Machine de Chet Holmes

? Snap Selling de Jill Konrath

Et vous ? Avez-vous lu certains de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ? En auriez-vous d’autres à recommander ?

 

Note : pour avoir un aperçu de l’ensemble des livres et films que j’ai revus sur ce site, vous pouvez consulter la page Livres de Sameliorer.com

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Et si je devenais l’artisan de mon propre succès ?

 

 

Note: “ Et si je devenais l’artisan de mon propre succès ? “ est un article invité qui a été écrit par Lisa Tremblay.

Qui n’a pas pensé une fois au cours de sa vie professionnelle : «  je lâche tout et je lance ma compagnie! » ? Bien peu je suis sûre, mais combien réellement se sont lancés dans l’aventure?

 

Comment démarrer son entreprise ?

Etre un entrepreneur à succès n’est pas donné à tout le monde. Certains sont des créatifs hors paire, d’autres sont des gestionnaires ou des exécutants, mais un entrepreneur doit pouvoir être un peu tout à la fois.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

7 secrets pour créer son entreprise avec succès

 

 

Avez-vous déjà songé à créer votre entreprise, à vous mettre à votre compte ? Peut-être souhaitez-vous créer une source de revenu complémentaire à votre activité principale. Ou peut-être cherchez-vous à développer un business qui vous aide à payer pour vos études.

Si c’est le cas, vous serez certainement très intéressé par cette vidéo :

Les 7 secrets des entrepreneurs malins

Elle s’adresse à tous ceux qui souhaitent créer leur entreprise, ou qui viennent de franchir le pas et constitue la suite de la vidéo que je vous ai présenté il y à 3 jours.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Vidéo : 3 raisons de créer votre entreprise !

?

Aujourd’hui, un jeune chef d’entreprise vient de publier une vidéo qui démonte les 3 plus grands mythes autour de la création d’entreprise :

La vidéo s’intitule « 3 raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais être salarié », et si vous avez déjà réfléchi à la possibilité de créer votre propre entreprise (ou si vous venez de démarrer), cela va énormément vous intéresser.

C’est une vidéo dynamique, très motivante pour ceux qui veulent se lancer et devenir leur propre patron.
Et, pour ne rien gâcher, c’est gratuit en cliquant ici.

La vidéo est assez polémique, mais elle saura éveiller la fibre entrepreneuriale chez certains !

PS : Olivier, le jeune chef d’entreprise qui diffuse ces vidéos, compte publier des conseils concrets sur ce même site toute au long de la semaine pour vous aider dans votre projet d’entreprise. Je connais Olivier et je sais qu’il s’agit de quelqu’un d’extrêmement positif et dynamique. Il a un parcours hors du commun et a su en retirer des conseils précieux pour tous ceux qui souhaitent suivre son exemple et prendre en main leur futur. J’ai personnellement eu la chance de découvrir en avant première certains de ces conseils. Je suis donc ravi de m’associer à lui en tant que partenaire et je vous recommande très chaudement de découvrir dès maintenant ce qu’il a à proposer !

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Vidéo : Comment s’enrichir paresseusement

 

 

Voici une vidéo vous présentant 10 conseils qui vous permettront d’améliorer vos finances personnelles. Elle a été réalisée par Christophe Thibierge, professeur associé à l’ESCP.

Cette vidéo prodigue des conseils destinés à vous guider dans la prise en main de ses finances personnelles. Il s’agit avant tout d’apprendre à gérer ses dépenses et à les diminuer lorsque c’est possible. Donc, cette vidéo n’aborde que la moitié de l’équation correspond à l’enrichissement (l’autre moitié étant, bien entendu, d’augmenter ses rentrées d’argent). D’où le titre Comment s’enrichir paresseusement.

Ces conseils sont relativement simples, et relèvent avant tout du bon sens. Donc, si vous venez tout juste de décider de prendre en main vos finances, cette vidéo peut constituer un excellent point de départ.

 

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Conseils pour établir un budget familial

budget J’ai le plaisir d’accueillir Lisa Tremblay pour cet article invité dans lequel elle nous livre ses conseils pour établir un budget familial. Vous aussi, n’hésitez pas à me proposer vos articles et à gagner ainsi en visibilité pour votre site internet ou votre blog.

Un budget est un document faisant état des dépenses et des recettes. Les recettes étant les entrées d’argent, un budget des ménages ou budget familial est la différence entre les dépenses domestiques et les revenus salariaux et autres.

Pour établir un budget familial juste, il faut prendre en compte du revenu total après impôts. Pour avoir une vue d’ensemble cohérente, il est préférable de fonctionner mensuellement. Vous pouvez utiliser un logiciel comme Excel ou tout autre logiciel de comptabilité domestique ou la bonne vieille solution papier-crayon-calculatrice.

Une fois vos revenus totaux consignés avec les impôts ôtés, vous pouvez commencer à lister vos dépenses mensuelles. Vos remarquerez qu’elles sont de 2 types : fixes et aléatoires, et enfin elles se classent dans des catégories distinctes.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Investissez dans votre succès

investissez dans votre succès

Aussi bonnes que soient nos intentions, le plus difficile, lorsque nous démarrons un nouveau projet est bien souvent de se lancer. Les idées sont là, nous avons mis en place un plan d’action, mais nous hésitons à faire le premier pas. Le problème, voyez-vous, c’est qu’une idée en elle-même n’est rien. Les bonnes idées ne sont pas rares, être prêt à travailler suffisamment dur pour les mettre en œuvre, ça oui !

Comment faire pour se forcer à agir ? Une façon très efficace pour passer à la vitesse supérieure, c’est de s’engager au niveau financier. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’en échange de votre argent, vous aurez accès à des ressources qui vous aideront à atteindre votre objectif. Mais aussi et surtout parce que vous avez maintenant quelque chose à perdre. Si vous ne faites rien, vous allez perdre de l’argent.

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pourquoi vous devriez chercher à gagner plus d’argent même si vous n’êtes pas matérialiste

gagner plus d'argent

Imaginez un vieil homme avare dont la fin de vie approche. Pendant des années, il a ignoré ses amis et sa famille tellement il était préoccupé à toujours vouloir gagner plus d’argent. Mais, maintenant qu’il est vieux, il vit seul dans une maison vide. Il se maudit de ne pas avoir compris plus tôt ce qui était réellement important dans la vie. Personne ne veut finir comme lui : nous voulons bénéficier de l’amour de notre famille et de nos amis. N’est-ce pas?

Seules les personnes matérialistes se préoccupent de gagner plus d’argent. N’est-ce pas?

Mais attendez une minute? Cette vision de l’argent est-elle réellement correcte? Est-il vraiment la source de tous les maux?

Le fardeau de devoir gagner de l’argent pèse lourdement sur les épaules de ceux qui en sont démunis. La plupart d’entre nous ne va pas au travail par plaisir mais parce qu’ils ont besoin d’argent pour s’assurer que leurs familles aient un toit au dessus de leur têtes et de la nourriture dans leurs assiettes. Sans argent, pas non plus d’habits, de loisirs, de moyen de transport, pas de vie en somme! Ce n’est pas pour rien que nous passons une grande partie de notre vie à gagner de l’argent.

L’argent ne fait pas le bonheur me direz-vous. Je vous l’accorde, même si je pense qu’il le facilite très grandement. Mais faut-il pour autant prétendre l’inverse : l’argent rend malheureux? C’est assez difficile à défendre vous admettrez. Mais alors, avec toutes les raisons que l’on peut avoir de vouloir gagner plus d’argent, pourquoi associe-ton la volonté de devenir riche au matérialisme, à l’avidité et au replis sur soi ?

Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

« La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss, nouvelle édition









« La semaine de 4 heures » a vu, il y a un peu moins de 2 semaines, la publication d’une seconde édition. Je ne pouvais donc pas rester sans vous annoncer la nouvelle. En effet,  la première édition reste, à l’heure actuelle, l’un des livres orientés développement personnel et business m’ayant le plus marqués (avec «Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent» de Stephen covey). J’avais d’ailleurs effectué une revue complète de la première édition de «La semaine de 4 heures» sur ce site.


Qu’est-ce que « La semaine de 4 heures » ?

Pour ceux qui n’auraient encore lu la première édition, « La semaine de 4 heures » est un livre qui regorge de conseils et d’astuces pour lancer un business automatisé. L’objectif de celui-ci étant ensuite, comme le nom du livre le laisse deviner, de permettre à son détenteur de gagner sa vie confortablement sans pour autant y passer tout son temps.
C’est aussi un livre qui fait partie du Personal MBA déjà présenté sur Sameliorer.com.

« La semaine de 4 heures » a pour but de “challenger” notre rapport au travail et à l’argent. L’idée que Tim Ferriss met en avant c’est que le nerf de la guerre n’est pas l’argent, mais le temps utilisé à en gagner et pendant lequel on ne profite pas de notre vie. Le temps est ce que l’on a de plus précieux. Il s’agit donc de créer un système qui, une fois lancé, tournera de manière automatisée et nous permettra de gagner de l’argent même lorsque l’on dort ou lorsque l’on est en vacances.

Mais ce livre ne se contente pas de remettre en cause les idées reçues liées au travail ou à la productivité. Tim Ferriss nous donne aussi des conseils pratiques afin de nous aider à réduire notre temps de travail tout en conservant voire augmentant nos revenus. Ses conseils vont de la manière d’optimiser notre travail afin d’y passer le moins de temps possible, de l’outsourcing à la manière de créer la «muse» qui nous permettra d’avoir le style de vie de nos rêves. Cela pourrait nous permettre, par exemple, de voyager autour du monde pendant que notre business générera des revenus passifs.


Lire la suite

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.