Arrêter de fumer – Substituts gestuels

Après les substituts nicotiniques évoqués dans la première partie de cet article, nous examinons maintenant d’autres méthodes pour arrêter de fumer.

L’e-Cigarette ou cigarette électronique

Les e-cigarettes ressemblent, en tous points, aux cigarettes classiques. Au-delà de la similitude physique, elles reproduisent également son goût  et sa fumée. Légèrement plus sucrées, les cigarettes électroniques sont disponibles en plusieurs parfums (tabac blond naturel, fraise, chocolat ou vanille). Délivrée sans ou avec nicotine, elles ont pour but d’espacer les prises de cigarettes « réelles », voire même de les supprimer totalement. N’entraînant aucune combustion et ne possédant, ni goudron, ni monoxyde de carbone, ni autres substances toxiques, leur durée dépend de la cartouche et du nombre d’aspirations de  chaque fumeur.

L’avantage évident est la pérennisation de sensations proches de la vraie cigarette, tout en ôtant le jaunissement des dents et des doigts et la mauvaise haleine. Ne suscitant aucun tabagisme passif, elle est utilisable dans tous les lieux publics et ne nécessite aucun briquet ni cendrier. Un petit doute plane sur l’usage du propylène  glycol dont les effets sont encore peut connus et incitent à la prudence pour les femmes enceintes. Evitez également les fabricants de moindre qualité pour privilégier la norme et le marquage CE. Enfin, cette méthode n’est pas compatible avec les autres produits de sevrage ou substituts nicotiniques.

Dans son communiqué du 30 mai 2011, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afsspas), recommande de ne pas utiliser ce produit et rappelle qu’aucune marque ne dispose d’une autorisation de mise sur le marché… (cliquez ici pour en savoir plus : http://sante-medecine.commentcamarche.net/news/112595-mieux-vaut-ne-pas-consommer-de-cigarette-electronique-selon-l-afssaps)

Les cigarettes sans tabac

Les cigarettes sans tabac sont composées d’herbes et de plantes (noisetier, menthe, papaye, eucalyptus, etc.) et offrent un réel substitut aux cigarettes classiques. Le but est, comme les cigarettes électroniques, d’espacer, dans un premier temps, les « traditionnelles » en intégrant les « sans tabac » pour réduire progressivement le nombre des unes, puis des autres.

Malgré une gestuelle identique et sans aucune nicotine, les tabacologues déconseillent tous, cette méthode qui provoque une odeur désagréable pour l’entourage, créé une intoxication au monoxyde de carbone, dont la fumée contient des substances cancérigènes et génère des problèmes cardiovasculaires. Vous pouvez ajouter à cette liste, relativement dissuasive, un coût élevé.

Les fausses cigarettes

Les fausses cigarettes recréent à l’identique le fonctionnement des vraies, sans combustion ni fumée. Contenant de la valériane, elles sont disponibles avec différents parfums, comme la menthe douce, le citron ou la fraise. La durée d’utilisation est de 5 jours maximum, mais dépend également du nombre d’aspirations prélevées.

Visuellement, les fausses cigarettes créent une diversion et contribuent à combattre l’envie de fumer. Sans tabac et sans dépendance, elles peuvent être utilisées dans tous les lieux publics, distillant une action calmante (valériane) et une haleine mentholée. Considérée, à la fois, comme un atout et un inconvénient, la reproduction de la gestuelle du fumeur est une donnée laissée à l’appréciation de chacun. Mais au-delà de cet aspect là, la méthode des fausses cigarettes n’apporte aucune aide sur le manque de nicotine pendant le sevrage.

Lisez la suite de notre dossier « arrêter de fumer » sur les solutions médicamenteuses ici.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Une réflexion au sujet de « Arrêter de fumer – Substituts gestuels »

  1. Ping : Arrêter de fumer – Solutions médicamenteuses | S'améliorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>