5 clés pour rester motivés

5 clés pour rester motivé

Lorsque nous nous lançons dans un nouveau projet, nous sommes généralement plein d’entrain. Mais si nous attaquons cette aventure gonflés à bloc, c’est  souvent pour voir rapidement notre motivation fondre comme neige au soleil ! Quelles sont donc les clés pour rester motivé ?

1 – Soyez préparé à une baisse de motivation

Nos émotions sont, par nature, cycliques. Il est donc utopique de vouloir toujours garder sa motivation à son maximum. Il vaut mieux admettre, avant de vous lancer, qu’elle va connaitre des hauts et des bas. Avoir anticipé cela vous permettra de surmonter les moments de déprime passagers. Vous saurez ainsi qu’il ne s’agit que d’un état transitoire.

2 – Etablissez un plan de bataille

La volonté est une ressource limitée. On ne peut donc pas compter seulement sur elle. C’est pourquoi il est utile de tirer profit de notre motivation initiale pour établir une stratégie. Notre effort devient ainsi beaucoup plus facile à maintenir dans le temps : les actions à accomplir listées, nous avons besoin de moins de réflexion et donc de moins de volonté. Vous pourriez faire votre propre agenda photo, ça vous ferait un support idéal pour consigner vos objectifs.

3 –  Faites preuve de persévérance

La persévérance, c’est notre capacité à maintenir notre action quels que soient nos sentiments. Cela consiste à appliquer le même effort que l’on soit motivé ou non. Car ce n’est pas notre motivation qui produit les résultats, ce sont nos actions. Au final, la persévérance va fournir sa propre source de motivation. Si vous persévérez dans vos efforts quoi qu’il arrive, vous finirez par obtenir des résultats. Et ceux-ci vont entretenir votre motivation.

4 – Pensez de manière positive

Des pensées telles que «je n’y arriverai jamais» ne sont pas constructives. à chaque fois qu’une telle pensée traverse votre esprit, il faut la remplacer par une pensée positive. Comme le dit l’adage, « c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens ». Accordez-vous un délai pour votre projet. Une fois ce délai atteint, vous pourrez faire un bilan. Avant cela, interdisez-vous de douter et concentrez vos forces sur votre objectif.

5 – Sachez vous entourer

Certaines personnes trouveront toujours des raisons pour expliquer que ce que vous faites est voué à l’échec ou trop risqué. Soyez radical avec ces personnes ! Débarrassez-vous d’elles ou expliquez-leur que de tels discours ne vous intéressent pas. Il faut ensuite vous entourer d’influences positives. Livré à vous-même, il est facile de laisser les doutes vous submerger. En vous entourant d’autres entrepreneurs ou de personnes qui ont un objectif similaire au votre, vous allez obtenir un soutien moral positif. De plus, vous vous sentirez redevable vis-à-vis de ces personnes et vous ne voudrez pas les décevoir. Or, l’être humain est ainsi fait qu’il n’existe pas de motivateur plus puissant.

Ça vous a plu ? abonnez vous à notre newsletter gratuite
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

23 réflexions au sujet de « 5 clés pour rester motivés »

  1. Ping : Tweets that mention 5 clés pour rester motivé | S'améliorer -- Topsy.com

  2. Merci pour cet article, une fois de plus,intéressant.

    Lorsque nous nous fixons des objectifs, nous avons tendance à surestimer nos limites et une fois qu’il y a une baisse de régime, nous avons tendance à tout abandonner. Un objectif est composé de sous-objectifs et même de sous-sous objectifs, à chacun d’établir sa stratégie et de la respecter si nous ne souhaitons pas voir nos rêves s’envoler.

    Le point 3 est tout à fait juste et j’ai pu le mettre en pratique il y a encore quelques temps. Avant, je pensais que c’était uniquement la motivation qui produisait le résultat mais ton article prouve bien le contraire.

    • Merci pour ton commentaire Ripley. Je suis ravi que l’article t’ai plu.
      Je suis d’accord avec toi, il est très important de décomposer ses objectifs en sous-objectifs. Sinon, si un objectif semble trop lointain, cela peut donner l’impression de ne pas avancer et être extrêmement décourageant. Difficile de garder sa motivation intacte plus de quelques mois sans ça.
      Célébrer l’accomplissement de mes mini-objectifs m’aide aussi énormément personnellement.

      A bientôt
      Guillaume

    • Merci pour ton commentaire Virginie.
      Oui, je pense que ce sont des règles incontournables en effet. Et c’était d’ailleurs l’idée, en faisant un article plus court qu’à l’acoutumée, de présenter les 5 règles d’or à absolument suivre pour tout projet.

  3. 5 très bons conseils …

    J’en rajouterais un 6°, si je puis me permettre : s’organiser. Elle permet de compenser des baisses de motivation et d’envie.

    Par s’organiser, j’entends entre autres :
    – mettre ses buts & objectifs au propre, préciser le pourquoi, pouvoir les lire facilement et les lire régulièrement
    – avoir des listes classiques (projets, taches, …) mais aussi listes de contrôle, listes de réalisation (lire ce qu’on à réussi remotive)
    – pouvoir retrouver toutes informations nécessaires facilement et rapidement

    • Oui effectivement, tu as raison rester organisé est primordial. Sinon, on céde facilement à la démotivation si l’on part dans tous les sens et qu’on ne sait plus où donner de la tête ou par quoi commencer.
      Merci beaucoup pour cette suggestion.

  4. Cet article est intéressant, Guillaume. Il montre l’importance de la pensée positive, d’élaborer une stratégie et s’entourer d’un réseau de personnes qui sauront nous soutenir. La stratégie permet d’avoir un but, puisque « il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne connait pas son port » (Sénèque), la pensée positive car si on voit toujours la moitié vide du verre, ca ne fait pas avancer le Schmilblick, et les personnes qui nous soutiennent, pour nous motiver et qu’ils nous soutiennent dans nos projets :)

  5. Ping : La motivation, et puis après? « Stop procrastination!

  6. Rester motivé, c’est loin d’être évident tous les jours. J’aime bien le conseil d’avoir un plan de bataille, une stratégie. Ca permet de définir un cap, avec des échéances, et de faire des bilans petit à petit. Perso, je fais ça chaque moi, et pour le moment c’est ça qui me fait avancer.
    Sinon la pensée positive c’est intéressant aussi. Si je prends mon projet de blog, quand je vois les stats de certains, je me suis trop longtemps dis « jamais je n’arriverai à ça ». Aujourd’hui, je préfère penser « ok, ils le font, c’est donc que c’est possible, comment je fais pour y parvenir à mon tour ? ». Et ça rejoint le point 2, qui est la mise en place de la stratégie.

  7. Bel article. Clair et concis. Seulement la différence entre motivation et volonté semble flou. Si je puis me permettre, je voudrais savoir quel est la différence entre les deux ?

    • Merci Hicham pour ton commentaire.
      Je dois dire que celui-ci m’a tout d’abord surpris. Mais à la réflexion, ce n’est pas si facile de répondre à cette question. Cela montre donc qu’elle méritait d’être posée.
      Je te donne la façon dont je vois ces 2 concepts :
      _ La motivation est notre réponse émotionnelle face à une situation donnée (on est motivé ou non pour faire du sport par exemple). Elle dépend avant tout de facteurs externes tels que notre environnement, notre entourage, les lectures que l’on peut faire… Bien sûr cela signifie, que même si c’est une réponse à des facteurs externes, on peut faire en sorte de l’entretenir en se plaçant dans des conditions favorables (en ayant des amis qui ont des buts similaires au notre, en lisant des articles liés à notre objectif, en s’organisant de façon adéquate …).
      _ La volonté c’est notre force de caractère, notre faculté à continuer nos actions même lorsque l’on n’est pas motivé. Elle est interne. Selon moi c’est une ressource limités. J’ai d’ailleurs écrit un article sur le sujet : La force de la volonté : un mythe ?

  8. Très bon article, pour moi un point important pour rester motivé est de rester concentré sur son/ses objectifs!!!

    L’imagination amène la motivation!! :)

  9. Attention tout de même à la pensée positive, comme je l’explique dans mon dernier article. Si je suis optimiste mais non réaliste je vais avoir tendance à me dire sans cesse « ma situation n’est pas grave, j’ai toute ma vie pour y remédier », ne rien faire, et me rendre compte sur le tard de tous le temps perdu.

    Philippe Gabilliet développe ça très bien ici : http://www.yoannromano.com/pourquoi-etre-optimiste-philippe-gabilliet/

    Yoann

  10. Ping : la révolution est en marche ! | Olive's Blog

  11. Faire une liste de choses à faire, se forcer à se dégager du temps, essayer de rester concentré sur une tâche jusqu’à ce qu’elle soit terminée. Ça permet d’éviter de laisser tomber nos progrès à la 1re baisse de motivation ;)

  12. Article très intéressant.
    Il est vrai que sans plan d’action, la motivation peut retomber vraiment très vite. Détailler au maximum son plan de bataille est, en tout cas pour moi, la seule façon de rester motiver en accomplissant de petites taches (décomposées au maximum).

  13. Salut Guillaume,

    alors tu ne poste plus?
    Qu’est ce qu’il se passe?

    Super site en tout cas, avec pleins de bons conseils.
    En attendant du nouveau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>